Accord marketing entre Red Bull et Infiniti mais pas sur le nom moteur

Publié le par Matthieu Piccon

Red-Bull---Sebastian-Vettel--Infiniti.jpgJusqu'à présent, les monoplaces Red Bull ne portaient quasiment que le logo de la boisson énergétique. Mais obtenir le double titre de champion du monde en 2010 donne des envies aux sponsors de s'afficher à ses côtés. C'est pourquoi Infiniti vient de signer un large accord de deux saisons mais qui ne comprend pas le changement de nom moteur.

Les rumeurs de la blogosphère mondiale faisait état ces derniers jours d'un éventuel accord entre l'écurie autrichienne et le constructeur japonais. Celui-ci devait prévoir un changement de nom des moteurs fournis par Renault au profit de la marque de luxe de son partenaire stratégique Nissan. Si l'accord a bel et bien été officialisé par l'écurie, il ne prévoit pas (à l'heure actuelle) de changement de nom. L'écurie continuera donc de s'appeler Red Bull Renault.

Renault met donc à profit de manière intelligente son porte-feuille de marques. Ainsi si le Losange a vendu ses dernières parts dans l'ex-Renault F1 Team, il n'aura jamais été autant présent en Formule 1 qu'en 2011. Ainsi il fournit un quart du plateau en moteurs (Red Bull donc mais également Lotus Renault GP et Team Lotus), ce qui donne un poids politique non négligeable. Mais surtout il associe différentes marques faisant partie de l'Alliance Renault-Nissan.

Les monoplaces de Nick Heidfeld et de Vitaly Petrov portent, outre le fameux losange, le nom du constructeur russe Lada dont Renault détient 25% (et pourrait à monter dans un avenir proche à 50%). L'accord d'aujourd'hui permet d'afficher une nouvelle marque beaucoup plus haut de gamme mais à la notoriété internationale encore limitée. Or Infiniti entend s'afficher comme l'alter ego chez Nissan de Lexus pour Toyota. Pour ce faire, elle doit étoffer sa gamme de véhicules et renforcer sa communication à l'échelle mondiale, comme l'explique très clairement Andy Palmer, vice-président de la marque japonaise : "D'ici à la mi-année, Infiniti va en même temps étendre sa présence mondiale et élargir sa gamme. Avec ces deux ambitions, il est clair que la Formule Un offre une plate-forme de communication sans équivalent, qui complète parfaitement le slogan de la marque "Performance inspirée". Nous avons hâte d'avoir l'opportunité d'entrer en Formule 1 avec une écurie de classe mondiale comme Red Bull Racing Renault."

Le logo de la marque va donc faire une apparition massive sur les supports de communication de l'écurie. Ainsi il va faire son apparition sur les combinaisons et monoplaces  de Sebastian Vettel et Mark Webber en lieu et place des losanges Renault mais avec une présence largement supérieure puisque, en plus du capot avant, il sera également présent sur les côtés des monoplaces, ce qui n'était pas le cas de Renault. De plus, on le retrouvera sur les équipements de l'équipe. Tout l'art de la communication est que Renault maintient une présence forte avec sa présence au nom de l'écurie en tant que motoriste (ce qui lui assure une présence bien en vue sur le capot moteur) tout en offrant à Infiniti une présence significative aux yeux des spectateurs et téléspectateurs du monde entier.

Mais ce vaste plan marketing connait également un volet technique puisqu'Infiniti va s'associer à Renault pour travailler sur de futures collaborations techniques avec Red Bull Racing. Si l'écurie de Milton Keynes confirme qu'elle conservera les moteurs pour les saisons 2011 et 2012, les blocs moteurs pourraient prendre le nom d'Infiniti lors du vaste changement de réglementation moteur qui aura lieu en 2013. Infiniti va donc être associé aux travaux de Renault Sport F1, comme l'explique son président Bernard Rey : "Avoir un partenaire de l'Alliance aussi talentueux et engagé qu'Infiniti est très bien venu alors que nous faisons face aux challenges présents et futur en Formule 1. C'est donc avec grand plaisir que j'accueille Andy Palmer et toute son équipe dans notre aventure en Formule Un et j'ai hâte de commencer la saison 2011 en tant que partenaires de l'Alliance." Cela pourrait avoir des applications liées au KERS ou à la gestion de batteries électriques, axe de développement majeur de l'Alliance.

Ce nouvel accord pourrait avoir été négocié en échange d'une baisse significative du prix des moteurs fournis à Red Bull, dont le budget annuel est estimé à 10 millions de dollars. Mais plutôt qu'abandonner purement et simplement sa présence aux côtés d'une écurie championne du monde, Renault joue d'une pierre deux coups en soutenant la communication de deux marques de l'Alliance alors qu'il avait préféré, il y a quelques années, renommer les World Series by Nissan en World Series by Renault.

Publié dans Red Bull, Sponsors, Infiniti

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article