Marcin Budkowski va devenir directeur exécutif de Renault

Publié le par Matthieu Piccon

Renault a officialisé que Marcin Budkowski allait devenir directeur exécutif, en charge de l'ensemble du châssis.

Depuis plusieurs semaines, le paddock bruissait de la rumeur que Marcin Budkowski allait rejoindre Enstone à un haut niveau de responsabilités. Si cela aiguisait l'intérêt médiatique et la colère du reste des équipes, c'est que le Polonais n'est pas un ingénieur comme les autres. Jusqu'à récemment, il occupait le poste de directeur technique de la FIA.

Dans ce rôle de premier ordre, il était donc l'interlocuteur de l'ensemble des équipes sur tous les aspects liés à la technique des monoplaces. Si les équipes se confiaient, c'est que la Fédération jouait son rôle de confidentialité, essentielle dans un univers si concurrentiel puisque toutes les équipes la consulte pour valider la légalité des nouveaux développements entrepris sur leurs monoplaces.

Le départ de la Fédération pour rejoindre une équipe est une pratique qui s'est déjà vue dans le passé. Le point de colère est le délai de carence dont bénéficie l'ingénieur : la législation suisse n'impose, en effet, qu'un délai maximum de trois mois, ce qui signifie que Marcin Budkowski serait en mesure de transmettre son savoir dès cet hiver à son nouvel employeur et ainsi lui donner un avantage non négligeable sur la concurrence.

Afin de ne pas mettre le paddock à feu et à sang, Renault pourrait faire signe de bonne volonté en ne faisant commencer son nouveau responsable qu'en avril prochain, une fois la nouvelle saison débutée. Dans son communiqué officialisant la nouvelle, Cyril Abiteboul ne fait ainsi aucune référence à la date de prise de fonction de son nouveau directeur exécutif : "Il était évident que la structure de management de Renault Sport Racing devait aussi se renforcer. La mission de Marcin sera de poursuivre la montée en puissance d'Enstone afin de permettre à Renault de rejoindre les équipes de premier plan d'ici à 2020 en s'appuyant sur des personnalités dont les compétences ne sont plus à démontrer, comme Bob Bell, Nick Chester ou Rob White. Cette arrivée est une excellente nouvelle et une nouvelle preuve de notre détermination à mener à bien notre projet."

Il est en tout cas prévu que le point soit discuté lors du prochain Groupe Stratégique, qui aura lieu le 7 novembre prochain, afin que la Fédération prenne les mesures nécessaires à restaurer la confiance complète de toutes les équipes envers ses employés.

La hiérarchie de Renault va être renforcée avec l'arrivée de Marcin Budkowski

La hiérarchie de Renault va être renforcée avec l'arrivée de Marcin Budkowski

Publié dans Renault, Marcin Budkowski

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article