Raffaele Marciello se tourne vers d'autres catégories

Publié le par Matthieu Piccon

Après trois saisons de GP2, l'heure est sans doute venue pour Raffaele Marciello de se tourner vers d'autres catégories alors que la porte vers la F1 s'est complètement fermée devant l'ancien protégé de Ferrari.

Raffaele Marciello est arrivé en GP2 avec de grandes ambitions, après avoir été sacré en Formule 3 européenne. Il arrivait également dans l'anti-chambre de la F1 avec le soutien de la Ferrari Driver Academy, qui le plaça chez Racing Engineering, l'équipe qui venait d'être sacrée.

Mais sa première saison ne se passa pas de la meilleure des façons, avec seulement une huitième place finale, bien loin de ses objectifs initiaux. Le jeune pilote a alors décidé d'intégrer Trident, afin d'être dans un environnement italien. En parallèle, Ferrari décidait d'approfondir son apprentissage en le faisant devenir pilote-réserve chez Sauber.

Une nouvelle fois, les résultats ne furent pas au rendez-vous puisqu'il dut se contenter d'une modeste septième place finale au championnat. Ferrari décida alors d'arrêter son soutien, préférant se concentrer sur une nouvelle pépite, en la personne de Charles Leclerc. Le jeune Italien fut tout de même en mesure de trouver un baquet chez Russian Time.

Cette fois-ci, Raffaele Marciello a obtenu des résultats bien meilleurs mais il fut privé d'une place sur le podium final de la catégorie lors de la toute dernière course, par Sergey Sirotkin. Après la finale d'Abu Dhabi, il ne pouvait cacher sa déception et s'interrogeait ouvertement sur son avenir.

Quelques semaines plus tard, force est de constater que Raffaele Marciello est désormais passé à autre chose et qu'il ne se fait plus d'illusion sur ses chances d'intégrer un jour la F1, comme il l'a confié à nos confrères de Motorsport.com : "Aucune. Vous avez besoin de 10 à 15 millions et je n'ai pas d'argent. Donc pas de Formule 1 pour moi. Vous avez toujours besoin d'argent. Vous devez donc être réalistes et ne pas rêver à des conneries. C'est important de ne pas perdre d'autres opportunités en pensant trop à quelque chose qui est impossible."

Il sait également que son avenir ne passe probablement plus par le GP2 non plus car même un titre ne changerait pas l'équation financière exigée pour passer en F1 : "Je suis presque sûr que je ne serai plus en GP2 car ça serait un peu stupide de refaire une saison en GP2. Si je gagne l'année prochaine, j'aurais toujours besoin de 10 millions pour la Formule 1."

Il va donc certainement réorienté sa carrière vers d'autres catégories, à commencer par le GT et le WEC. Il imiterait alors un certain nombre de ses prédécesseurs en GP2, qui ont préféré poursuivre leur carrière dans un milieu où les sommes exigées sont bien moins importantes. On peut ainsi penser à Sam Bird, qui a désormais intégré l'équipe officielle de Ferrari en GT pour laquelle il a terminé vice-champion du monde après son sacre en LMP2.

Raffaele Marciello va devoir ouvrir de nouvelles portes

Raffaele Marciello va devoir ouvrir de nouvelles portes

Publié dans GP2, Raffaele Marciello

Commenter cet article