L'Arabie Saoudite obtient un Grand Prix de F1 dès 2021

Publié le par Matthieu Piccon

Suite logique de l'accord passé avec Aramco, la F1 vient d'annoncer la tenue d'un nouveau Grand Prix en Arabie Saoudite l'an prochain. Ce qui n'est pas sans poser de nombreuses questions et polémiques.

Quand il fut annoncé en mars dernier que Liberty Media avait signé un accord de sponsoring avec la compagnie pétrolière Aramco, nous avions prédit que le royaume wahhabite se rapprochait d'obtenir une place au calendrier. C'est donc désormais chose faite avec l'ajout d'une nouvelle course nocturne, à Djeddah.

Cette confirmation n'a pas manqué de créer la polémique puisque depuis le début de la saison, Liberty Media a engagé une campagne de communication sous la dénomination WeRaceAsOne, affichant les couleurs de l'arc-en-ciel en référence à la communauté LGBT tandis que les pilotes écoutent l'hymne national avec un tee-shirt noir arborant "End Racism" en écho aux scandales qui ont touché les Etats-Unis. Une équipe comme McLaren est allé plus loin dans la démarche en affichant ces couleurs sur son halo, ce qui offre une très belle visibilité sur toutes les caméras embarquées, et en apposant WeRaceAsOne sur ses masques de protection.

Or l'Arabie Saoudite est l'un des derniers pays au monde à encore condamner pénalement l'homosexualité et les femmes n'ont le droit de conduire une voiture dans le pays que depuis juin 2018.

Afin de changer son image, le seul pays au monde à porter le nom de sa famille dirigeante s'est embarquée ces dernières années dans une vaste campagne de communication liée aux sports, soit l'exacte stratégie adoptée par son grand rival régional, le Qatar. C'est pourquoi elle a tenu à accueillir la Formule E, avant de devenir la nouvelle terre d'accueil du Dakar. Cet été, elle était également devenue le sponsor-titre des 24 heures du Mans virtuelles.

Pour comprendre l'étendue de la marge de progression, le Prince Khalid Bin Sultan Al Faisal, président de la fédération de sports automobiles, s'est senti obligé de préciser : "Nos plans vont permettre au sport de toucher toutes les communautés et sera ouvert à tous" comme si cela n'allait pas de soit pour tout événement sportif d'envergure mondiale.

S'il est d'ores et déjà annoncé que l'épreuve aura lieu en novembre 2021, juste avant la finale d'Abu Dhabi, Liberty Media n'a pas encore dévoilé son calendrier prévisionnel, qui devrait compter 23 épreuves, avec les 22 pays prévus cette saison et donc l'addition de l'Arabie Saoudite.

Est-ce que le slogan WeRaceAsOne sera visible lors de la course de Djeddah ?

Est-ce que le slogan WeRaceAsOne sera visible lors de la course de Djeddah ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article