Yuki Tsunoda prend le volant d'Alpha Tauri

Publié le par Matthieu Piccon

Pour la première fois, Yuki Tsunoda a pris le volant de l'Alpha Tauri lors d'une séance d'essais à Imola. Une étape indispensable pour prétendre au baquet de titulaire l'an prochain.

Trois jours après le Grand Prix d'Imola, Alpha Tauri est resté sur place pour une séance d'essais privés accordée à Yuki Tsunoda. Cette étape est nécessaire dans le processus d'acquisition de la Super License, indispensable sésame pour prétendre à un baquet de titulaire en F1.

C'est pourquoi le Japonais a couvert les 300 kilomètres réglementaires à l'occasion de son premier essai au volant d'une monoplace F1 : "C'était plus facile que ce à quoi je m'attendais sur le plan du pilotage. Par contre, c'était plus difficile d'un point de vue physique, surtout par rapport au cou. D'habitude, j'ai un cou plutôt fort et je ne souffre. Mais là je sens la différence avec la F2 !" a-t-il ainsi commenté à l'occasion d'une conférence de presse à la fin de la journée.

La journée du pilote de F2 a connu une journée mouvementée puisqu'il a effectué sa première sortie sur piste mouillée, avant de pouvoir rouler sur le sec. Il fut ainsi marqué par les différences de puissance et de freinage, notamment sur le sec, par rapport à ce qu'il connait jusqu'à présent. Il se projette ainsi sur la possibilité de disputer la séance d'essais du vendredi matin à Bahrain : "Si je fais les EL1 à Bahrain, ça sera un gros challenge de se réadapter ensuite à la F2."

Mais comme tous les pilotes, avant de prendre le volant dans la vraie vie, il a eu de multiples occasions de se préparer dans le simulateur de Red Bull à Milton Keynes ainsi que lors de son passage à Faenza pour le moulage de son baquet : "Il est facile de mémoriser tous les boutons du volant mais c'est plus difficile de réagir rapidement lorsque l'ingénieur vous demande à la radio de changer de mode." Une étape reste encore à franchir désormais : finir dans les 5 premiers du championnat de F2. Avant le dernier week-end à Bahrain, il est en bonne position puisqu'il occupe la troisième place mais avec seulement sept points d'avance sur le duo russe Robert Schwartzman-Nikita Mazepin.

Mais pas de quoi rajouter de la pression au jeune protégé Honda : "L'objectif a toujours été le même depuis le début de l'année. Je suis prêt mentalement depuis janvier pour ça. Donc non, cela ne me rajoute pas de pression." Si la finale du championnat venait à mal se passer, cela mettrait Red Bull dans un fort embarras car Yuki Tsunoda est de loin le grand favori pour être le coéquipier de Pierre Gasly l'an prochain. Mais sans Super License, pas de baquet...

Yuki Tsunoda a découvert le comportement d'une F1 sur piste

Yuki Tsunoda a découvert le comportement d'une F1 sur piste

Publié dans Alpha Tauri, Yuki Tsunoda

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article