Riyad va accueillir le premier ePrix de la saison 5

Publié le par Matthieu Piccon

La Formule E a trouvé une nouvelle destination pour la saison prochaine, il s'agira de Riyad en Arabie Saoudite, qui a signé un contrat de dix ans.

Cet hiver, Riyad avait accueilli pour la première fois la Course des Champions, pour mettre en avant que les femmes allaient enfin avoir le droit de passer le permis de conduire.

Un an plus tard, le royaume va faire venir une nouvelle discipline, la Formule E. Il va profiter de son climat favorable pendant l'hiver pour devenir la première épreuve de la saison. Ainsi c'est en Arabie Saoudite que la seconde génération de la monoplace électrique participera à une compétition.

Mais surtout le pays s'est engagé sur le très long terme puisqu'il est prévu qu'il y ait au moins dix éditions de cet ePrix. La raison est que le gouvernement local veut se reposer dessus pour promouvoir le changement dans le fonctionnement du pays, initié par le prince héritier Mohammed ben Salman. C'est ce qu'explique le prince Abdulaziz, le vice-président de la General Sport Authority : "La durée de ce partenariat va offrir à l'Arabie Saoudite et à la Formule E une plateforme pour créer un héritage durable pour les deux parties au cours d'une décennie."

En effet, l'une des ruptures majeures est que les femmes seront bel et bien autorisées à assister à l'épreuve dans les tribunes, sans séparation avec leurs homologues masculins. Il est même prévu que certaines d'entre elles prennent la piste.

La première édition est prévue pour décembre prochain mais le détail du circuit urbain n'a pas encore été révélé.

Baptême du feu pour la seconde génération à Riyad

Baptême du feu pour la seconde génération à Riyad

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article