Susie Wolff rejoint le programme Williams

Publié le par Matthieu Piccon

Williams---Susie-Wolff.jpg La F1 est à la recherche de la femme capable de rivaliser avec l'aura médiatique que Danica Patrick est parvenue à créer en IndyCar. C'est ainsi que Marussia a nommé Maria de Villota en tant que troisième pilote. Williams va dans la même direction avec l'intégration de Susie Wolff à son programme de développement de jeunes pilotes.

Néanmoins, même si l'écurie s'en défend, la nomination de Susie Wolff à ce programme n'est pas forcément due au hasard ni à ses seules qualités de pilotage. En effet, depuis octobre dernier, elle est devenue l'épouse de Toto Wolff, l'un des directeurs et acionnaires de l'écurie.

Pourtant, Frank Williams se défend de tout favoritisme : "Je dois ajouter que, puisque Susie est mariée avec Toto Wolff, un directeur de Williams, sa nomination a été étudiée avec attention et approuvée par le conseil d'administration, tandis que Toto s'est récusé dans ce processus."

Les résultats acquis par la pilote écossaise sont pourtant loin d'être éblouissants. En effet, en six saisons en DTM avec une Mercedes, elle ne s'est classée qu'à deux reprises dans les points. Dans le même temps, Paul di Resta, actuellement pilote chez Force India, remportait le titre 2010 devant Gary Paffett, troisième pilote chez McLaren et champion de la catégorie en 2005.

L'objectif d'afficher un visage attrayant auprès des sponsors n'est d'ailleurs pas absent de la déclaration de la pilote désormais âgée de 29 ans : "J'espère pouvoir également démontrer que les femmes peuvent jouer un rôle au plus haut niveau des sports automobiles. Je devrais être en mesure de travailler en étroite collaboration avec l'équipe sur son programme de responsabilité sociale dans les domaines de l'éduction et de la sécurité routière."

Signe que cette nomination est avant tout une affaire de communication est la présence d'une déclaration de Bernie Ecclestone himself dans le communiqué diffusé par l'écurie : "Si Susie est aussi rapide dans une voiture qu'elle est belle en dehors, elle va être un actif très important pour toute équipe. En plus de cela, elle est très intelligente. J'ai vraiment hâte de l'avoir en Formule Un."

Son programme prévoit désormais qu'elle aide l'écurie à régler son simulateur et elle devrait prendre le volant de la FW34 tant pour des essais aérodynamiques que lors d'une séance complète bien que non officielle.

 

Publié dans Williams, Susie Wolff

Commenter cet article