Alfa Romeo conserve ses deux pilotes

Publié le par Matthieu Piccon

La stabilité prédomine chez Alfa Romeo : pour une troisième saison consécutive, l'équipe conserve le même duo de pilotes : Kimi Raikkonen et Antonio Giovinazzi.

Au lendemain de la confirmation du maintien du soutien d'Alfa Romeo, l'équipe a annoncé qu'elle conservait également ses deux pilotes actuels, ce qui est une demi-surprise en soit. En effet, on pouvait penser que les jours d'Antonio Giovinazzi en F1 pouvaient être comptés alors que la Ferrari Driver Academy compte de nombreux prétendants à l'accession en F1.

La séance d'essais libres prévue avec Mick Schumacher au Nürburgring pouvait ainsi laisser penser qu'il s'agissait d'une séance d'évaluation de l'actuel leader du championnat de F2. Il n'en est finalement rien et c'est bien l'Italien qui sera aux côtés de Kimi Raikkonen l'an prochain. On peut tout de même s'interroger sur la stratégie adoptée par la Scuderia et quel avenir elle entrevoit pour son protégé, qui a le mérite d'être transalpin mais n'est plus si jeune (26 ans). Son propre duo de pilotes sera très jeune à partir de l'an prochain avec Charles Leclerc (23 ans) et Carlos Sainz (26 ans), les chances d'êtres promues apparaissent donc bien minimes.

Quant à Kimi Raikkonen, à 41 ans, il va donc vivre sa 19ème saison dans la discipline, au sein de l'équipe avec laquelle il a fait ses débuts en 2001. Il va donc conforter sa place de pilote le plus expérimenté de l'histoire de la discipline puisqu'il détient désormais le plus grand nombre de départs en carrière : "Alfa Romeo Racing est plus qu'une équipe pour moi, c'est quasiment une deuxième famille. Il y a tellement de gens qui étaient déjà là quand j'ai fait mes débuts en Formule 1 en 2001. L'atmosphère unique de cette équipe est ce qui me donne le supplément de motivation pour continuer, pour ce qui sera ma 19ème saison dans ce sport. Je ne serais pas là si je ne croyais pas au projet de l'équipe et sur ce que nous pouvons faire ensemble. C'est une équipe qui préfère travailler dur plutôt que de parler, ce qui correspond à mon style."

Mais la question est donc de désormais savoir ce que va faire Ferrari par rapport à son vivier de jeunes pilotes. Si Mick Schumacher parvient à remporter le titre à l'issue du week-end de Bahrain, il parait automatique qu'il sera propulsé en F1 puisque le potentiel marketing d'une telle arrivée est évident. La seule équipe disponible est donc désormais Haas, qui a d'ores et déjà annoncé qu'elle ne conserverait pas ses deux pilotes actuels. Par contre, Callum Ilott et Robert Shwartzman risquent de devoir se contenter d'une nouvelle saison en F2.

On ne change rien chez Alfa Romeo

On ne change rien chez Alfa Romeo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article