Sparco remplace OMP chez Sauber

Publié le par Matthieu Piccon

Après six saisons avec les combinaisons d'OMP, Sauber a décidé d'opter pour une autre marque italienne à partir de cette saison, à savoir Sparco.

Les liens entre Sauber et le groupe Fiat/Ferrari sont de plus en plus étroits. Ainsi l'an passé, une étape avait été franchie lorsqu'Alfa Romeo est devenu le sponsor-titre de l'équipe. Celle-ci était alors chargée de poursuivre la formation de Charles Leclerc, qui remplit tellement bien sa tâche qu'il fut promu au sein de la Scuderia au bout d'une seule saison.

Mais les liens ne vont pas s'arrêter avec ce transfert. Ainsi un autre protégé de Maranello va faire sa première saison complète en F1 avec Sauber puisque Antonio Giovinazzi a hérité d'une place de titulaire alors que Kimi Raikkonen va retrouver l'équipe de ses débuts.

L'intégration entre les deux structures va se renforcer, notamment quant aux fournisseurs. C'est ainsi que l'ensemble des combinaisons des pilotes et des mécaniciens sera désormais fourni par Sparco, un partenaire historique de Ferrari. Claudio Pastoris, le PDG de la marque de vêtements et chaussures, a ainsi déclaré : "Nous sommes fiers de ce nouveau partenariat fondé sur deux atouts majeurs de l'entreprise que je représente. Le premier est notre expérience dans les sports automobiles puisque cela fait plus de 40 ans que nous fournissons les entreprises équipes et pilotes les plus compétitifs. Le second est notre longue relation avec Alfa Romeo et le groupe FCA, ce qui nous a mis aux avants-postes pour la fourniture de sièges et d'accessoires pour leurs véhicules de haute performance."

Avec un atout marketing comme Kimi Raikkonen, dont la popularité ne se dément pas au fil des années, on peut penser qu'une ligne de vêtements et de produits dérivés sera ainsi rapidement proposé pour monétiser ce plébiscite.

Changement de combinaisons pour Sauber

Changement de combinaisons pour Sauber

Publié dans Sauber, Sponsors, Sparco, OMG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article