Dekra délaisse Nico Hulkenberg

Publié le par Matthieu Piccon

Au bout de plus d'une décennie ensemble, Dekra a décidé de ne plus soutenir Nico Hulkenberg afin de se rediriger ses investissements.

Toutes les histoires d'amour sont faites pour se terminer : quelques jours après l'annonce de Wihuri du soutien à Valtteri Bottas pour manque de résultats, un autre pilote de la grille vient donc de perdre le soutien de sons sponsor historique. Cette fois-ci, il s'agit donc de Nico Hulkenberg et de Dekra.

Dans l'esprit du grand public, la marque de centres de contrôle technique est largement associé à un autre pilote allemand, à savoir Michael Schumacher. Elle avait ainsi largement contribué à son éclosion, avant que celui-ci n'opte pour une autre entreprise allemande, Deutsche Vermögensberatung.

Lorsque Nico Hulkenberg s'était hissé sur la scène mondiale, le osutien de Dekra n'avait pu que favoriser une cote de sympathie certaine des fans du Baron Rouge pour ce jeune pilote très prometteur.

S'il fait désormais partie des pilotes les plus expérimentés du plateau, il détient un record peu enviable du nombre de Grand Prix disputé sans monter sur le moindre podium. Cependant, ce n'est pas ce même de résultats, qui est à l'origine de la séparation, comme l'a affirmé un porte-parole de la marque à FormulaSpy : "Dekra a décidé de ne pas renouveler l'accord avec le pilote de Formule 1 Nico Hulkenberg pour la saison 2019. Le partenariat de Dekra avec Nico Hulkenberg aura duré 14 ans. De ses débuts en karting jusqu'en F1, Dekra a fait partie de la carrière de Nico. Désormais, nous allons revoir nos priorités et de rediriger nos ressources en termes de sponsoring."

Reste maintenant à voir si la casquette du pilote n°27 va désormais porter le nom de son employeur, Renault, ou si un autre partenaire est disposé à reprendre le flambeau.

Dekra aura largement contribué à la carrière de Nico Hulkenberg

Dekra aura largement contribué à la carrière de Nico Hulkenberg

Publié dans Nico Hulkenberg, Sponsors, Dekra

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article