Nissan abandonne le WEC

Publié le par Matthieu Piccon

Après une seule course en 2015, Nissan a décidé de tirer un trait définitif sur son aventure en LMP1. Le constructeur arrête donc son programme dans cette catégorie.

Le retour de Nissan au Mans se sera donc conclu par un retentissant fiasco. En effet, lorsqu'il avait annoncé son retour, le constructeur n'avait pas caché ses ambitions de viser la victoire à très court terme grâce à une architecture complètement différente de celles utilisées par Toyota, Audi ou Porsche.

Mais la dure loi de la piste a été impitoyable : après avoir dû renoncer aux deux premières courses de la saison, les voitures Nissan se sont présentées au Mans. Mais ses trois voitures alignées n'étaient à la fois ni fiables, ni performantes. Le principal souci technique était qu'elles ne parvenaient pas à faire fonctionner son système hybride de manière continue. Le déficit de performance était alors énorme sur un circuit où les voitures sont très souvent à pleine charge et où l'hybride contribue largement à la reprise en sortie de virages serrés. Cela s'est traduit par un retard de plus de vingt secondes au tour sur ses concurrentes directes, les plaçant au milieu du peloton de LMP2.

Dans un tel contexte, il lui était impossible de penser s'aligner sur le reste des courses de la saison et il était alors annoncé qu'une remise à plat du programme aurait lieu pendant l'été avant la prise de décision définitive.

Celle-ci vient donc être prise et elle est sans appel : "Les équipes ont bien travaillé pour faire progresser les véhicules jusqu'à un niveau de performance souhaité. Néanmoins, l'entreprise a estimé que le programme ne serait pas en mesure de répondre à ses ambitions et a donc décidé de se concentrer sur sa stratégie de course de long terme."

La filiale de Renault ne va cependant pas totalement quitter le WEC puisqu'elle va continuer à fournir des moteurs dans la nouvelle catégorie du LMP3.

Le Mans 2015 aura été la seule course de la GT-R LM

Le Mans 2015 aura été la seule course de la GT-R LM

Publié dans WEC, Endurance, Nissan

Commenter cet article