Ron Dennis poussé vers la sortie de McLaren

Publié le par Matthieu Piccon

Ron Dennis et McLaren, c'est désormais terminé. Après 35 ans, les autres actionnaires ont poussé le Britannique à la démission avec effet immédiat.

Même si l'équipe ne porte pas son nom, Ron Dennis est la figure incontournable de McLaren depuis le début des années 1980. Après s'être mis en retrait une première fois, il avait fait son grand retour en tant que PDG en 2014.

Au cours des deux dernières années, il a mené un combat en coulisses pour augmenter son emprise sur le capital du groupe McLaren, dont il ne détient que 25%. Mansour Ojjeh, propriétaire du groupe TAG, détient la même participation tandis que le reste du capital appartient au fonds de Bahrain, Mumtalakat.

Si Ron Dennis a tenté de trouver des partenaires pour racheter la participation de ses co-actionnaires, il n'y est pas parvenu. Ces futurs anciens partenaires l'ont donc poussé vers la sortie, comme il l'a déclaré lui-même : "Je suis déçu que les représentants de TAG et de Mumtalakat, les autres actionnaires de McLaren, aient forcé cette décision de me mettre en repos forcé, malgré les avertissements forts du reste de l'équipe de direction sur les potentielles conséquences de leurs actions sur l'entreprise."

L'homme d'affaires estime ainsi que les raisons invoquées par les autres parties ne sont pas légitimes. Il ne se prive donc pas pour régler ses comptes : "Les raisons qu'ils ont invoquées sont complètement fausses. Mon style de management a toujours été le même et celui qui a permis à McLaren de devenir le groupe automobile et de technologie qui a remporté 20 titres de champions du monde de Formule 1 et a grandi pour devenir une entreprise avec un chiffre d'affaires de 850 millions de livres sterling par an."

McLaren va donc nommer un comité de direction pour le remplacer. Or ce genre de direction collégiale a rarement fait la preuve de son efficacité, que ce soit dans les sports automobiles ou l'automobile en général. Reste donc à voir si les performances de McLaren s'amélioreront dans les années à venir...

Mais l'heure de la retraite n'a pas pour autant sonnée pour Ron Dennis puisqu'il a d'ores et déjà annoncé qu'il allait lancer un fonds d'investissements dans les technologies afin de mettre à profit sa longue expérience dans le domaine.

Ron Dennis n'est plus le PDG de McLaren

Ron Dennis n'est plus le PDG de McLaren

Publié dans McLaren, Ron Dennis

Commenter cet article