Monza prolonge de trois ans

Publié le par Matthieu Piccon

Bernie Ecclestone a le sens de la mise en scène : il a choisi le cadre du paddock de Monza pour annoncer que le Grand Prix d'Italie serait prochainement prolongé de trois ans.

Le poker-menteur est désormais terminé. En effet, après des mois de négociations et de discussions dans un sens ou l'autre, un accord a finalement été trouvé entre l'Automobile Club italien et la FOM de Bernie Ecclestone.

Pour rendre publique cette nouvelle, une conférence de presse a ainsi convoquée en plein milieu de la seconde séance d'essais du vendredi après-midi, ce qui n'a pu que perturber les nombreux journalistes concentrés sur la couverture de cette séance.

Mais le grand argentier de la F1 a néanmoins prononcé les mots magiques, attendus par les milliers de spectateurs inquiets pour l'avenir de leur épreuve, même si le contrat n'est pas encore formellement signé : "Malheureusement, nous ne pouvons pas légalement signer ici. Plus important, nous avons trouvé un accord après quelques mois de négotiations entre les avocats. Nous allons dans le détail ensemble et nous allons signer en Angleterre. Le contrat n'est que de trois ans mais j'espère que nous serons là pour encore 100 ans.

Cette prolongation n'est pas une surprise, surtout depuis l'annonce qu'Heineken deviendrait cette année le sponsor-titre de l'épreuve. Si Bernie Ecclestone a offert cet honneur pour l'arrivée d'un sponsor majeur, il était fort peu probable qu'il raye la destination du calendrier dès la saison suivante.

De notre envoyé spécial à Monza

Les milliers de tifosi vont pouvoir continuer à disposer de leur propre épreuve

Les milliers de tifosi vont pouvoir continuer à disposer de leur propre épreuve

Publié dans Circuits, Monza, Italie, En direct

Commenter cet article