Rio Haryanto doit trouver 4,2 millions d'euros

Publié le par Matthieu Piccon

Le financement de la saison de Rio Haryanto n'est pas encore complété. Afin de rassembler les 4,2 millions d'euros manquants, il en appelle à ses compatriotes indonésiens.

Dans le passé, nous avons pu connaitre des appels aux dons pour soutenir une équipe de F1. C'est ainsi que Caterham avait été en mesure de participer à la dernière course de la saison 2014, à Abu Dhabi.

C'est donc désormais Rio Haryanto qui fait de même pour être en mesure de participer à toute la saison de F1 chez Manor. En effet, pour s'assurer une place, et battre sur le fil Alexander Rossi et Will Stevens, le jeune pilote avait obtenu le soutien de poids de son gouvernement, qui s'est engagé à hauteur de 15 millions d'euros pour la saison.

Néanmoins, ce dernier n'entend pas faire porter l'intégralité de cette somme à sa seule compagnie pétrolière Pertamina, surtout dans un contexte où le cours du pétrole est historiquement bas. Selon les informations avancées par CNN Indonesia, la contribution de Pertamina s'élèverait à 5,25 millions d'euros, dont trois ont été versés dans la foulée du Grand Prix de Chine.

Les actifs de la famille Haryanto sont également mis à contribution puisque Kiky, une grosse entreprise de papeterie est dirigée par Sinyo Haryanto, a octroyé un prêt de trois milions d'euros, qui se traduit donc par une visibilité sur les monoplaces de l'équipe.

Le gouvernement central a également prévu de s'appuyer sur Manor pour mettre en avant sa campagne de promotion Wonderful Indonesia dans le cadre du Grand Prix de Singapour. Cela devrait se traduire par le versement d'une contribution de 300.000 euros.

Dans le plan de financement de Rio Haryanto, il manquerait donc l'équivalent de 4,2 millions d'euros. Le gouvernement indonésien a donc passé un accord avec cinq opérateurs téléphoniques locaux pour mettre en place une campagne de dons par SMS. En envoyant le mot "RIO" à un numéro donné, les Indonésiens peuvent donc contribuer à hauteur de 5000 roupies indonésiennes, soit un peu plus de 30 centimes d'euros.

En appelant que pour une faible somme, le ministre de la communication espère inciter ses compatriotes à contribuer régulièrement à cet effort : "Il faut le soutenir. Il faudrait que ça soit comme prendre un médicament, trois fois par jour. De plus, le nombre d'utilisateurs de téléphones portables en Indonésie est relativement grand. Donc je pense que si tout le monde le fait, cela devrait être assez."

Même si l'Indonésie est le quatrième pays le peuplé au monde avec 250 millions d'habitants, il va falloir une grande implication pour espérer atteindre les 12,4 millions de SMS nécessaires pour que la campagne atteigne son objectif déclaré. Dans ces conditions, Alexander Rossi, qui est redevenu troisième pilote de l'équipe, peut espérer retrouver un baquet de titulaire au cours de saison si l'argent venait à manquer du côté de Rio Haryanto.

Lancement d'une opération d'appel aux dons par SMS

Lancement d'une opération d'appel aux dons par SMS

Commenter cet article