La folle rumeur du départ de Fernando Alonso de chez McLaren

Publié le par Matthieu Piccon

Lors du samedi à Abu Dhabi, une folle rumeur s'est répandue dans le paddock comme une traînée de poudre : si la McLaren de 2016 n'était pas compétitive, Fernando Alonso pourrait prendre une année sabbatique. Elle a pourtant peu de chances de se matérialiser.

L'idée d'un possible départ de Fernando Alonso est venue d'une interview accordée par Ron Dennis, le président de McLaren. Celui-ci de retour dans le paddock dont il avait été absent depuis le Grand Prix du Japon, sur les terres de Honda, a ainsi lancé la petite phrase suivante : « J'ai l'esprit ouvert à beaucoup de choses. Certaines de ces idées comprenaient des considérations comme des années sabbatiques etc... »

Il n'en fallait pas plus pour enflammer la salle de presse, qui déclarait déjà que Fernando Alonso était donc sur le départ puisque même son président en évoquait la possibilité. Lorsque l'Espagnol a été victime d'une crevaison qui l'a empêché de passer en Q2, cela ne pouvait qu'être une confirmation supplémentaire de cette possibilité.

Sauf que lorsque l'Espagnol est sorti de sa monoplace, sa réponse était à l'opposé : « Mon intention est de courir et je pense que je vais courir. Nous verrons comment cela se passe l'année prochaine mais ce n'est pas dans mes projets de ne pas courir. »

Mais afin de remettre un peu d'huile sur le feu, il déclarait également : « Vous ne pouvez jamais être sûr de rien à 100%. » Il n'en fallait pas plus pour que la rumeur reprenne du poids.

Dans un tel contexte, la traditionnelle séance "Meet the team", organisée par McLaren le samedi soir, ne pouvait qu'accueillir une foule des grands jours. Le sujet n'a évidemment pas été manqué. Une nouvelle fois, le doute restait permis, même lorsqu'Eric Boullier, directeur de la compétition de l'équipe, déclarait qu'il n'avait jamais évoqué une telle possibilité avec Ron Dennis...

Mais au final, la réponse est sans doute venue de la part de Jenson Button, qui a ainsi déclaré : « Même si on m'offrait cette possibilité, je voudrais construire la voiture autour de moi pour la saison prochaine. SI vous prenez une année de congés, l'autre pilote va dessiner la voiture autour de lui. »

En effet, comment peut-on imaginer qu'un pilote de 34 ans choisisse volontairement de ne plus être impliqué dans le développement quotidien d'une monoplace et espérer revenir un an plus tard comme l'enfant prodigue une fois que tout le développement serait fait ?

Le plus vraisemblable est donc que le pilote espagnol sera toujours au volant de la McLaren l'an prochain. Par contre, effectivement, si cette saison venait à ne pas être à la hauteur de ses ambitions, il est fort probable qu'il prendra alors une retraite définitive.

De notre envoyé spécial à Abu Dhabi

Fernando Alonso a de nouveau été au centre de l'attention à Abu Dhabi

Fernando Alonso a de nouveau été au centre de l'attention à Abu Dhabi

Commenter cet article