Ferrari a reçu plus de 140 millions d'euros en 2014

Publié le par Matthieu Piccon

Même si Ferrari a connu une saison 2014 sans aucune victoire, la Scuderia est l'équipe qui a reçu le plus d'argent de la part de la FOM. Mercedes, malgré ses deux titres, a ainsi reçu 30 millions d'euros de moins.

Ferrari est la seule équipe à être présente depuis le début de la F1. Les deux entités sont tellement liées l'une à l'autre qu'il n'est pas rare que lorsqu'on veut représenter une monoplace en dessin, elle porte souvent le rouge de Maranello.

Les dirigeants italients sont ainsi parvenus à monétiser cette présence continue, en négociant un accord spécial avec la FOM de Bernie Ecclestone, qui prévoit qu'elle soit assurée de recevoir 5% des bénéfices de la F1, peu importe sa place au championnat du monde. Selon les informations d'Autosport, pour la saison 2014, cela représente le somme de 85 millions d'euros. Quatre aux équipes, Red Bull, Mercedes, McLaren et Williams, disposent également d'un accord bilatéral préférentiel, même si leur pourcentage est plus faible. Au total, les cinq grosses écuries du plateau se répartissent 15% des bénéfices du sport.

50% supplémentaires sont alors répartis entre toutes les écuries. Cette fois-ci, c'est le classement au championnat du monde qui est pris en compte, ce qui permet donc de récompenser les équipes en fonction de leurs résultats. Mais il est néamoins intéressant de noter que pour ses deux titres, Mercedes ne va recevoir "que" 80 millions d'euros, ce qui est moins que le seul accord spécial de Ferrari !

Le classement des revenus, pour les cinq premières équipes du plateau, est donc largement différent de celui du championnat. Ainsi Williams, qui aura connu une très belle année et s'est classée troisième au championnat, est cinquième sur le classement des revenus, avec 73 millions d'euros reçus, dont 9 au titre de son accord spécial.

On peut également constater que Red Bull est parvenu à négocier au mieux ses quatre titres consécutifs puisque son bonus atteint 65 millions d'euros, auxquels il faut ajouter 72 millions pour récompenser sa seconde place au championnat.

Au final, l'écart avec les cinq autres équipes du plateau est donc net puisque Sahara Force India a reçu 52 millions d'euros, devant Toro Rosso (47), Lotus (45), Marussia (42) et Sauber (38,5). Dans ces conditions, on comprend mieux pourquoi les dirigeants de Marussia ont tout fait pour tenter de survivre à l'intersaison. Mais également pourquoi toutes les autres écuries n'avaient pas intérêt à ce que cette mission de sauvetage réussisse puisque, si elle n'avait pas réussi, elles auraient pu se répartir la somme due à Marussia. L'application de l'adage "diviser pour mieux régner" à la F1...

Mais, au final, le plus grand vainqueur reste CVC Capital et les deux autres actionnaires de la F1, qui se répartissent les 35% restants, soit 416 millions d'euros. On comprend mieux que le fonds d'investissement ne soit pas si pressé de vendre le solde de sa participation...

Répartition des revenus en Formule 1 pour 2014 (M€)
  Total Performance Bonus Classement sportif
Ferrari 143,5 59 85 3
Red Bull 136,5 72 65 2
Mercedes 110 80 30 1
McLaren 86 55 30 5
Williams 73 64 9 3
Sahara Force India 52,5 52,5   6
Toro Rosso 47 47   7
Lotus 45 45   8
Marussia 42 42   9
Sauber 38,5 38,5   10

 

Mercedes - Les sommes d'argent versées ne reflètent pas le niveau de performance

Mercedes - Les sommes d'argent versées ne reflètent pas le niveau de performance

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article