Bernie Ecclestone va verser 100 millions d'euros à la Bavière

Publié le par Matthieu Piccon

Pour échapper à une peine de prison qui pouvait atteindre 10 ans pour corruption, Bernie Ecclestone a utilisé une disposition de la loi allemande qui lui permet de mettre un terme à son procès. Cela va se traduire par un versement de 100 millions d'euros.

Depuis le début de la saison, le paddock avait les yeux rivés sur Munich, où se tient le procès de Bernie Ecclestone dans le cadre de l'affaire Gribkowsky. En effet, la F1 risquait tout simplement de perdre celui qui en fait le sport-business qu'elle est actuellement.

Les avocats de l'homme d'affaires auront donc réussi à trouver une disposition de la loi allemande qui permet, à une personne inculpée dans un procès pénal, de régler une somme définie pour mettre un terme aux poursuites. Ce disposotif n'est valable que lorsque les faits qui lui sont reprochés ne sont pas étayés par des preuves indéniables.

Or depuis des mois, l'accusation allemande multipliait les attaques mais sans porter le coup fatal, avec une preuve indiscutable. Devant les risques de pas être en mesure de condamner Bernie Ecclestone, le procureur a préféré "assuré" en forçant l'homme d'affaires à régler cette importante somme d'argent.

Pour le contribuable allemand, l'affaire se traduit donc par un net gain puisque 99 millions d'euros seront versés directement dans les caisses du Land de Bavière tandis que le dernier million sera reversé... à une association pour aider les enfants souffrant d'un cancer.

Bernie Ecclestone était d'autant plus enclein à accepter une telle proposition que sa fortune est évaluée à plus de trois milliards d'euros. Mais il parait quelque peu ironique d'échapper à une condamnation pour corruption en acceptant de verser une amende à la justice...

The Paddock Magazine - Bernie Ecclestone obtient un non-lieu dans son procès

The Paddock Magazine - Bernie Ecclestone obtient un non-lieu dans son procès

Commenter cet article