Monster rejoint Mercedes GP

Publié le par Matthieu Piccon

Mercedes-GP---Michael-Schumacher--3-.jpgTout le monde sait que la Formule 1 est l'un des sports les plus physiques au monde. C'est pourquoi les boissions énergétiques essayent d'afficher leurs couleurs sur les pilotes pour montrer qu'une partie de leurs très bons résultats sont favorisés par la prise de la dite boisson.

Ainsi depuis de nombreuses années, la plus célèbre d'entre elles, Red Bull a décidé d'investir massivement en Formule 1, en rachetant deux écuries. En début de semaine, nous annoncions que son homologue polonaise, N-Gine, allait apporter son soutien au fleuron national, Robert Kubica qui a rejoint Renault à l'intersaison.

Aujourd'hui, nous avons pu apercevoir une troisième boisson énergétique rejoindre la Formule 1, à savoir Monster Energy. Le logo de la marque américaine est, en effet, apparu aujourd'hui sur les casques et combinaisons des deux pilotes Mercedes GP, Michael Schumacher et Nico Rosberg. Ce n'est qu'une demi-arrivée puisqu'elle avait déjà sponsorisée la saison passée Rubens Barrichello et Jenson Button, les deux pilotes de l'écurie qui s'appelait encore Brawn GP.

Ayant connu le succès une fois, elle espère rééditer son coup avec les deux pilotes allemands. Cela fait partie de sa stratégie globale d'être présente sur les sports extrêmes (motocross, ski, snowboard, skate...), comme a pu le faire Red Bull par le passé. C'est pourquoi Mark Hall, le président de Monster Energy, a déclaré : "L'équipe a une paire de pilotes si excitante avec le septuple champion du monde Michael Schumacher et la star en devenir Nico Rosberg qu'elle va délivrer le message "Devant Géant" aux centaines de millions de fans par le monde qui suivent chaque course."

Nico Rosberg aura donc vu deux nouveaux sponsors orner son casque lors de ce week-end puisque le designer Thomas Sabo l'avait rejoint hier. Cette fois l'intégration du logo fait tout de même plus qualitative que celui du créateur de bijoux. Comme quoi quand on veut, on peut...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article