Lewis Hamilton et Niki Lauda arrivent chez Mercedes

Publié le par Matthieu Piccon

McLaren - Lewis Hamilton, BossIl faut savoir couper le cordon ombilical : Lewis Hamilton a décidé de quitter l'équipe qui l'a accompagné depuis ses débuts en compétition. Il vient ainsi de signer chez Mercedes en lieu et place de Michael Schumacher. Niki Lauda arrive également au management de l'écurie.

Lewis Hamilton a donc décidé de prendre un risque significatif en quittant une écurie qu'il connait par coeur et qui a prouvé qu'elle savait remporter des championnats au profit d'une écurie qui n'a remporté qu'une victoire au cours de la saison. Plusieurs facteurs ont participé à la prise d'une telle décision : son salaire, une possibilité d'obtenir davantage de sponsors personnels et surtout la perspective de remporter un nouveau titre mondial.

Ce dernier point est lié au fait que Mercedes s'est concentré très tôt sur le développement de sa monoplace 2013, comme l'a prouvé le recul des performances enregistrées au cours des dernières courses par rapport à ce qui se faisait en début de saison. De plus, la dream team technique mise en place, avec les arrivées d'Aldo Costa, Geoff Willis et Bob Bell, devrait avoir eu le temps de trouver ses marques pour fournir une monoplace capable de rivaliser au sommet.

Lewis Hamilton a également en ligne de mire l'important changement de réglementation moteurs qui doit avoir lieu en 2014 : si Mercedes est en mesure de mettre au point un V6 performant avec une intégration optimisée au sein du châssis, il pourrait être en position de prendre une avance significative en début de saison, comme Jenson Button avait pu le faire en 2009 au sein de Brawn GP, qui est devenue... Mercedes GP AMG.

Il va donc retrouver une de ses vieilles connaissances : en effet, il rejoint Nico Rosberg, qui était son coéquipier en karting. Ils ont également croisé le fer en Formule 3 Euroseries et sont passés par l'école ART Grand Prix. Il est donc fort à parier que l'adaptation de l'un à l'autre sera relativement aisée, même si l'Allemand va devoir lutter avec un pilote au summum de son art et qui déborde d'ambitions pour prouver qu'il a fait le bon choix.

L'arrivée de Lewis Hamitlon signifie donc que Michael Schumacher va devoir faire ses valises puisqu'il n'est pas prévu qu'il incorpore le managament de l'écurie, où Niki Lauda va faire son apparition en tant que président non exécutif du conseil d'administration de l'équipe. Les déclarations de Michel Schumacher dans le communiqué de presse célébrant l'arrivée du champion 2008 ne laissent que très peu de doutes sur le fait que le septuple champion du monde a été poussé vers la sortie contre sa volonté : "J'ai eu trois belles années avec l'équipe. Malheureusement, elles ne se sont pas passées aussi bien qu'on l'aurait voulu d'un point de vue sportif. Je souhaite à Lewis et à l'équipe d'obtenir les résultats pour lesquels nous avons travaillé si durs. Je voudrais remercier l'équipe pour leur confiance et tous les gars pour leur soutien sans faille. Je vais me concentrer sur les prochaines courses."

Se pose donc désormais la question de l'avenir du champion allemand. Il semble indéniable qu'il souhaite continuer en F1 mais où peut-il aller ? Certains évoquent déjà la possibilité d'un retour chez Ferrari pour remplacer Felipe Massa en attendant que la Scuderia parvienne à attirer un pilote capable de remplacer Fernando Alonso lorsque celui-ci décidera de passer à autre chose. Cela serait ironique de la part d'une écurie qui l'avait déjà poussé à la retraite fin 2006 afin de permettre l'arrivée de Kimi Raikkonen...

Quant à Lewis Hamilton, il va devoir prouver qu'il sait gagner en-dehors de la structure qui l'a accompagné depuis ses 13 ans...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article