Une 9ème place à 12 millions d'euros pour Sauber

Publié le par Matthieu Piccon

La neuvième place obtenue par Felipe Nasr devant son public devrait se traduire par d'importantes conséquences économiques pour les saisons à venir pour son équipe Sauber mais aussi pour Manor.

Outre la bataille pour le titre de champion du monde entre Lewis Hamilton et Nico Rosberg, une autre bataille bat également son plein à l'autre extrémité de la hiérarchie, entre Manor et Sauber.

Depuis le Grand Prix d'Autriche, Manor avait pris l'avantage, grâce à la 10ème place obtenue par Pascal Wehrlein. Mais tout à changer ce week-end au Brésil puisque Felipe Nasr a su profiter des conditions météorologiques dantesques pour glaner une belle 9ème place, synonyme de deux points au championnat Constructeurs.

Sauber reprend donc la 10ème place au championnat, ce qui va avoir des répercussions financières importantes. En effet, la complexe structure des revenus versés par la FOM est en partie liée aux résultats en piste, selon un schéma à deux étages.

La première partie, appelée colonne 1, prévoit une répartition équitable entre 10 équipes des revenus. Pour en bénéficier, il faut avoir fait partie du top 10 pendant deux des trois dernières saisons. Haas ayant fait son arrivée cette année, elle ne peut y prétendre. Par contre, Sauber et Manor y ont le droit toutes les deux pour la saison passée puisqu'elles ont bien fini dans ce top 10 lors des deux dernières saisons. Pour la saison 2015, cela représente 35 millions d'euros.

La seconde partie, logiquement appelée colonne 2, est, par contre, uniquement liée à la performance de la dernière saison. Une nouvelle fois, elle n'est réservée qu'aux dix premières équipes du classement. Cette fois-ci, Haas en bénéficiera bien et c'est donc Sauber qui rejoint la liste des heureux bénéficiaires.

La répartition des revenus n'est cette fois-ci pas équitable puisque Mercedes, en tant que champion du monde, recevra 19% du pot total alors que le 10ème ne recevra que 4%. Mais cette somme est loin d'être négligeable puisqu'elle a atteint tout de même douze millions d'euros. Si l'EBITDA de la F1 reste au même niveau, c'est donc une somme à laquelle Sauber peut désormais prétendre, ce qui fait une grosse différence pour une équipe aux finances exsangues.

La lutte entre les deux équipes promet d'être encore plus importante la saison prochaine. En effet, si Haas maintient son niveau de performance et intègre de nouveau le top 10, elle sera alors éligible à la colonne 1. Par contre, il sera impératif pour Manor d'être dans le top 10. Si ce n'était pas le cas, elle perdrait donc l'accès à cette colonne 1 ainsi qu'à la colonne 2 et au remboursement des frais de transport, soit près d'une cinquante de millions d'euros qui pourraient manquer à l'appel. On parle donc ici d'une question de survie pour la petite équipe britannique.

Sauber pouvait avoir le sourire après le Grand Prix du Brésil

Sauber pouvait avoir le sourire après le Grand Prix du Brésil

Commenter cet article