Xevi Pujolar victime du départ de Max Verstappen

Publié le par Matthieu Piccon

Le départ de Max Verstappen fait deux victimes collatérales : ses ingénieurs Xevi Pujolar et Olivier Helvig ne vont pas le suivre chez Red Bull mais ne sont pas conservés par Toro Rosso.

L'annonce de l'échange de baquets entre Max Verstappen et Daniil Kvyat ne fait donc pas que des heureux. En effet, Xevi Pujolar, son ingénieur de course, et Olivier Helvig, son ingénieur données, ne vont pas suivre Max Verstappen chez Red Bull.

En effet, l'équipe de Milton Keynes a confirmé à nos confrères de Motorsport.com que l'ingénieur de course de Daniil Kvyat, Gianpero Lambiase, serait maintenu dans ses fonctions et serait aux côtés du pilote néerlandais dès le week-end prochain à Barcelone.

Néanmoins, si Toro Rosso n'a effectué aucune confirmation officielle, l'ingénieur espagnol s'en est chargé lui-même en se déclarant fier du travail réalisé au sein de l'équipe de Faenza, depuis son arrivée lors de la saison 2014.

Les raisons du départ de l'ingénieur seraient liées à une importante dispute publique entre le directeur de l'équipe, Franz Tost, et les ingénieurs de Max Verstappen, dans la foulée des qualifications du Grand Prix de Russie. En effet, selon les informations d'El Confidential, ceux-ci auraient décidé de ne pas suivre les ordres de leur supérieur quant au choix de pneumatiques afin de privilégier la course aux dépends d'une possible performance en qualifications.

S'il parait très difficile pour l'ingénieur de retrouver une place aussi centrale dans une équipe de Formule 1 à court terme, il va pouvoir se consacrer davantage à la marque de vêtements lifestyle Y-Yhes, fondée par son épouse Maite Viladomat en 2011.

Getty Images / Red Bull Content Pool - Xevi Pujolar ne sera plus aux côtés de Max Verstappen

Getty Images / Red Bull Content Pool - Xevi Pujolar ne sera plus aux côtés de Max Verstappen

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article