Sahara cherche à vendre ses parts dans Force India

Publié le par Matthieu Piccon

Emprisonné depuis près de deux ans, Subrata Roy, le propriétaire de Sahara, est contraint de vendre ses principaux actifs. Sahara Force India pourrait faire partie du lot.

Les deux propriétaires de Sahara Force India font la une de l'actualité économique depuis plusieurs années mais plus pour les bonnes raisons. Ainsi Subrata Roy a été incarcéré par la justice indienne le temps qu'il indemnise les investisseurs floués par un programme d'investissements que Sahara avait mis en place.

La somme en jeu est considérable puisqu'elle atteint 4,8 milliards d'euros. Dans ces conditions, l'homme d'affaires se retrouve donc contraint de vendre de nombreuses propriétés de prestige comme les palaces Gosvernor House de Londres, le Plaza Hotel de New York ou le Sahara Star de Mumbai.

Une autre participation est celle détenue dans Sahara Force India. En 2011, Subrata Roy avait ainsi fait son arrivée dans les paddocks de F1, à travers une participation de 42,5% dans l'équipe de Silverstone et une promesse d'investissement de 100 millions de dollars.

Mais si Sahara cherche à vendre, il va lui falloir trouver un acheteur. Or l'un de ses co-actionnaires, Vijay Mallya, ne devrait pas être candidat au rachat puisqu'il est lui-même empêtré dans des déboires judiciaires et financiers puisque sa dette bancaire est évaluée à 1,2 milliard de dollars.

Reste donc à voir si le groupe Diageo parviendra à mettre la main sur l'écurie au titre de la dispute qui l'oppose à Vijay Mallya, qui lui a vendu la majorité des parts de son groupe de marques d'alcool. C'était ainsi ce groupe qui avait tenté de faire naitre un accord avec Aston Martin, avant que celui-ci ne se concrétise pas. Sa marque Johnnie Walker devrait tout de même rejoindre l'équipe, après avoir quitté McLaren.

Toute cette situation ne devrait pas aider l'équipe, qui a pourtant réalisé une très belle fin de saison et qui aborde le début de saison avec de grandes ambitions.

La F1 n'est plus la priorité des actionnaires de Sahara Force India.

La F1 n'est plus la priorité des actionnaires de Sahara Force India.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article