Vijay Mallya a augmenté son soutien à Force India en 2010

Publié le par Matthieu Piccon

Force India - Paul di RestaAlors que la compagnie aérienne Kingfisher est au coeur de l'actualité économique en Inde de par ses troubles financiers, elle avait largement augmenté sa contribution au budget de Force India pour la saison 2010. Se pose donc la question du financement de l'écurie à l'avenir.

Kingfisher Airlines connaît actuellement de grandes difficultés financières, au point que sa faillite semble être une hypothèse retenue par de plus en plus d'analystes financiers. Cela pourrait avoir d'importantes retombées pour l'ensemble des entreprises du conglomérat mis en place par Vijay Mallya, de par les garanties aux prêts contractés par la compagnie aérienne.

Pourtant l'homme d'affaires indien n'avait pas hésité à demander à sa filiale d'augmenter sa contribution financière au cours de la saison 2010. Ainsi selon les informations publiées par le Daily Express, Kingfisher avait porté son sponsoring à six millions de livres sterling, soit 71% de plus que l'année précédente. La compagnie aérienne n'a pas été la seule mise à contribution puisque la division alcool de l'empire Mallya, mené par le whisky Whyte & Mackay, a tout simplement doublé son versement à Force India, pour atteindre 6,7 millions de livres.

De plus, Watson Limited, le véhicule d'investissement personnel de Vijay Mallya, a également apporté un prêt portant sur 13 millions de livres à la structure de Silverstone. Cela signifie donc que l'ensemble des activités détenues par l'homme d'affaires indien a financé à hauteur de 20 millions de livres son écurie de F1 lors de l'exercice qui s'est clos le 31 décembre 2010.

Cette augmentation du sponsoring avait permis de dégager un chiffre d'affaires de 48,5 millions de livres (soit une hausse de 17 millions par rapport à la saison 2009), ce qui avait permis de limiter les pertes à "seulement" 26,7 millions de livres, par rapport aux 40,3 millions de la saison précédente.

Néanmoins, il est peu probable que ce niveau de financement soit maintenu à long terme puisque Vijay Mallya et ses finances risquent d'être occupé par le sauvetage de sa compagnie aérienne, dont la dette atteint 65 milliards de roupies (soit 947 millions d'euros). L'entrée de Subrata Roy au capital au cours de la saison dernière a permis une arrivée d'air frais, qui se concrétise par un investissement de 100 millions de dollars, de quoi subvenir aux besoins de développement de l'écurie.

Cependant, Subrata Roy, le nouveau président du conseil d'administration de l'équipe, ne partage pas la même passion que Vijay Mallya et ne perçoit la F1 que comme un soutien de ses propres affaires, comme le montre l'apparition de son groupe Sahara dans le nom de l'écurie. Subrata Roy ne s'est ainsi vu inviter au capital de l'écurie que grâce à son soutien dans les autres activités de Vijay Mallya.

Alors que l'écurie a progressé tout au long des quatre dernières saisons, les problèmes financiers de son actionnaire pourraient donc remettre en cause son développement dans les saisons à venir.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article