Williams enregistre une perte de 48 millions d'euros en 2014

Publié le par Matthieu Piccon

Les équipes de F1 doivent toujours faire face à un décalage dans le temps entre leur réussite en piste et des finances dans le vert. Ainsi Williams, troisième au championnat 2014, a enregistré une perte de 48 millions d'euros l'année passée.

En septembre dernier, Williams avait fait savoir lors de son rapport de mi-année qu'elle avait perdu 20 millions de livres sterling, soit 28 millions d'euros. Les résultats de l'année sont donc une suite logique mais nécessitent tout de même quelques explications.

En effet, pour des raisons comptables, l'équipe a dû enregistrer sur ses comptes 2013 les revenus que PDVSA lui a versé au titre de l'accord qu'ils avaient pour 2014, même si le Vénézuelien est depuis parti chez Lotus. De même, les millions que va lui verser Bernie Ecclestone au nom de sa troisième place au championnat Constructeurs ne seront versés et donc enregistrer que sur l'exercice 2015. Cela explique donc pourquoi le chiffre d'affaires du groupe est passé en un an de 180 millions d'euros à seulement 125 millions, malgré l'arrivée d'un nouveau sponsor-titre, Martini.

A l'inverse, ses coûts ont augmenté avec l'arrivée des nouveaux V6 turbo, qui sont nettement plus chers que les anciens V8. L'écurie a donc dû faire face à une baisse de ses revenus et à une hausse de ses coûts, ce qui explique qu'elle passe d'un profit de 17 millions d'euros en 2013 à une perte de 48 millions un an plus tard.

C'est ce que commente Mike O'Driscoll, le PDG du groupe : "La performance financière du groupe en 2014 est le reflet de nos mauvais résultats en piste lors des trois précédentes saisons, ce qui se sont traduits par une diminution de nos droits commerciaux et de nos revenus en sponsoring. L'an dernier a également été négativement impacté par les coûts du déménagement de nos activités d'Ingénierie Avancée. Notre nette progression lors du championnat 2014 va se traduire par de plus hauts revenus commerciaux et en sponsoring en 2015, ce qui sera soutenu par l'amélioration de la performance de notre division d'Ingénierie Avancée."

Pendant l'inter-saison, l'acitivité commerciale de l'équipe a ainsi été intense puisque l'équipe est parvenue à attirer deux sponsors en provenance de chez Lotus : Avanade et Unilever (sous la marque Rexona). Il est donc fort à parier que le chiffre d'affaires et les profits seront en hausse pour 2015. Cela permettra ainsi de redresser son cours de bourse, actuellement à 15,20 euros alors que le cours d'introduction en 2011 était au-delà des 24 euros par action.

Williams - 2014 a été une année de transition pour Williams

Williams - 2014 a été une année de transition pour Williams

Publié dans Williams

Commenter cet article