Le toit de Silverstone s'envole

Publié le par Matthieu Piccon

Le Royaume-Uni fait actuellement face à d'importantes bourrasques de vent. Elles n'ont pas épargné SIlverstone puisque le toit de son nouveau paddock, the Wing, s'est également envolé. Mais les dégâts devraient être réparés d'ici à la course de WEC, d'en deux semaines.

En 2011, Silverstone a entrepris un vaste programme de construction, avec l'édification d'un tout nouveau paddock. Son bâtiment, the Wing, est le coeur de ce renouveau et avait coûté la bagatelle de 27 millions de livres sterling (37 millions d'euros) mais permet désormais d'accueillir la F1, le Moto GP et le WEC dans des conditions dignes des nouveaux circuits mondiaux.

Pourtant, il semblerait qu'il n'ait pas été en mesure de supporter les forts vents qui secouent actuellement les plaines du Royaume-Uni, comme en témoigne la photo publiée par Hunter Skipworth, du magazine britannique Evo :

Si les dégâts sont visiblement importants (près d'un quart du toit a désormais disparu), les dirigeants locaux se veulent rassurants sur la tenue prochaine de la course des 6 heures prévues dans deux semaines. Ainsi Stuart Pringle, le directeur sportif du circuit, a déclaré : "Même si cela a l'air d'être le chaos à l'heure actuelle, les dégâts ne sont que cosmétiques. L'intégrité de la structure et du fonctionnement du toit reste complètement intacte. Même s'il est évident qu'il va falloir que nous refassions la section du toit et enlever les débris de l'isolation du paddock, nous ne pensons pas que cela ait un impact sur la course de BRSCC de ce week-end et encore moins sur notre épreuve inaugurale de cette saison, le WEC de la FIA, pour laquelle nous avons hâte d'accueillir les fans et les compétiteurs lors du week-end du 10 au 12 avril."

Les assureurs du circuit devront donc être très efficaces pour faire face à des travaux en un si court laps de temps.

Silverstone Circuit - The Wing a largement souffert des vents britanniques

Silverstone Circuit - The Wing a largement souffert des vents britanniques

Commenter cet article