Lotus abandonne le sponsoring de son écurie

Publié le par Matthieu Piccon

Lotus---Kimi-Raikkonen--Lotus-F1-Team.jpgAlors que la bataille juridique autour du nom était résolue avec l'apparition du nom Caterham, Lotus Cars vient de décider d'abandonner ses droits de sponsor-titre de Lotus F1 Team ! Proton ne dispose donc plus de l'option pour racheter 50% de l'écurie, même si l'écurie entend conserver son nom actuel.

L'annonce en a été faite par Gérard Lopez à nos confrères d'Autosport : "L'accord de sponsoring et les obligations de Lotus ont été annulées. Il n'y a pas d'option de Group Lotus d'acheter l'équipe de F1 maintenant. Nous avons levé l'option. Il y en avait une mais nous l'avons désormais reprise."

Néanmoins, Genii Capital a décidé de conserver le nom de Lotus, qu'il a adopté à l'issue de la saison 2011. L'intérêt évident de cette décision est de conserver les droits commerciaux liés à la place finale au championnat des constructeurs en fin de saison. Si l'on pourrait penser que l'équipe va faire de la publicité gratuite pour le constructeur, il ne faut cependant pas oublier que la fin de l'accord actuel permet à Genii Capital de trouver un nouveau sponsor-titre. Il ne resterait alors plus qu'à conserver le nom Lotus pour le châssis tout en donnant un autre nom à l'écurie.

C'est ce qu'explique le dirigeant du fonds luxembourgeois : "Nous sommes contents de continuer avec le nom Lotus puisque nous pensons qu'il s'agit d'un bon nom en F1. Nous avons financé l'écurie l'an dernier et l'année d'avant pour tout ce qu'il manquait pour boucler le budget. Nous preférerions avoir des sponsors pour tout le budget mais si nous devons le financer, nous le financerons. Lorsque nous avons changé de Lotus Renault à Lotus, cela a ouvert la porte pour un sponsor-titre. Si vous prenez en compte le fait que nous avons signé avec Unilever, probablement le plus grand accord sponsoring cette année en F1, et avec Microsoft, ce qui est une énorme nouvelle puisque c'est une marque qui n'avait jamais été en F1 avant. Nous avons donc beaucoup  de places pour des sponsors. Si nous signons avec un sponsor-titre, nous allons finir avec le meilleur cash flow de l'histoire de cette équipe."

Une solution évoquée depuis quelques semaines serait que Genii rachète Lotus auprès des nouveaux propriétaires de Proton, la maison-mère malaisienne de la firme britannique. Néanmoins, le niveau d'endettement et d'engagement dans d'autres disciplines pourraient décourager un éventuel repreneur. Cela pose ainsi la question de l'avenir des sponsorings accordés à ART Grand-Prix en GP2 et GP3 ainsi que les quatre écuries d'IndyCar (dont celle de Sébastien Bourdais).

Publié dans Lotus, Sponsors, Lotus Cars

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article