Dirk de Beer de retour à Enstone

Publié le par Matthieu Piccon

Après sa direction moteurs de Viry-Chatillon, Renault réorganise son département aérodynamique. Dirk de Beer revient donc à Enstone, où il avait débuté sa carrière en F1.

Il n'y a pas que la livrée qui est jaune et noire chez Renault en cette fin de saison. Si elle n'est pas encore terminée, elle s'avère largement décevante puisqu'elle se fait nettement dominer par son équipe cliente McLaren alors que l'objectif était de conserver la quatrième place au championnat Constructeurs obtenue l'an dernier et de se rapprocher du trio de tête.

Il n'en est rien et les têtes commencent à tomber. En mai dernier, Renault avait ainsi renforcer son département moteur à Viry-Chatillon, en créant deux divisions supplémentaires. Or le moteur n'est pas le souci principal de l'équipe française puisque McLaren prouve qu'il est possible d'obtenir de meilleurs résultats avec.

Cyril Abiteboul, le directeur, et Marcin Budkowski, directeur exécutif, se sont donc penchés sur la question d'Enstone puisque le châssis et l'aérodynamique n'ont pas été au niveau attendu. Logiquement, Peter Machin en fait les frais et "quitte l'écurie d'un commun accord avec effet immédiat".

Pour le remplacer, les deux hommes ont fait appel à une personne dans les lieux puisqu'il s'agit de Dirk de Beer. Celui-ci avait quitté Enstone en 2014 afin de suivre Kimi Raikkonen chez Ferrari. Il y était resté trois saisons, avant de retourner en Angleterre, chez Williams. Il sera secondé par une personne encore non nommée, qui sera également en provenance d'une autre équipe. Vince Todd effectuera l'intérim d'ici là.

Cyril Abiteboul a ainsi commenté : "En 2019, nous avons montré des points forts, mais nous avons aussi identifié des domaines qui nécessitent d'être renforcés. Après une croissance rapide de notre département aérodynamique et une modernisation de nos équipements, ce renforcement du management dans un département clé nous aidera à récolter les fruits de nos investissements. C'est d'autant plus pertinent que nous entrons dans une année très importante dans notre plan à moyen terme puisque le règlement aérodynamique 2021 est désormais confirmé."

Changement à la tête de l'aéro de Renault

Changement à la tête de l'aéro de Renault

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article