Renault remplace Total par BP et Castrol

Publié le par Matthieu Piccon

Après des années de collaboration avec Total, Renault a annoncé qu'il allait se passer des services du pétrolier français. L'équipe vient de nouer un accord avec BP et sa filiale Castrol.

A la fin de l'année dernière, des questions se sont posées autour de la poursuite de l'investissement de Total en F1. Nous avons eu un premier élément de réponse en décembre lorsque Red Bull a annoncé qu'il passait passez chez ExxonMobil.

Renault a donc officialisé son changement de fournisseur de carburant et de lubrifiant, en s'associant à BP et sa filiale Castrol. Cyril Abiteboul a ainsi commenté cette annonce : "Avec le nouveau règlement aérodynamique en vigueur pour la saison 2017 de F1, les exigences sur le moteur augmenteront. Par conséquent, les carburants et les lubrifiants auront une influence plus grande encore sur la performance globale de la voiture qu'ils ne l'avaient depuis l'introduction des nouveaux types de groupes propulseurs en 2014."

Si BP et Castrol ont décidé d'effectuer leur retour en F1, c'est qu'elle se doit de redorer son image après la catastrophe humaine, écologique et financière de l'explosion de la plateforme pétrolière Deepwater Horizon, au large des côtes américaines, en 2010. Cela s'est traduit par d'énormes amendes aux Etats-Unis et des milliards de dollars en dépréciation et en cession d'actifs pour financer le plan d'indemnisation.

Les deux marques ne seront pas de simples sponsors mais de véritables partenaires techniques, avec la fourniture de leurs produits, qui ont un impact direct sur la performance des monoplaces de l'équipe, comme l'explique Tufan Erginbilgic, directeur général de BP Downstream : "Le développement de technologies de pointe pour les carburants et les lubrifiants est une priorité clé pour BP. Ce partenariat crée de passionnantes opportunités pour les équipes de Renault et de BP, qui travailleront ensemble afin de développer toujours plus ces technologies avancées dans le monde extrêmement compétitif de la Formule 1."

Cela signifie que les ingénieurs de Renault vont devoir gérer une complexité supplémentaire, avec des moteurs qui devront répondre aux mieux des caractéristiques des produits fournis par BP et Castrol mais également à ceux d'ExxonMobil, afin de ne pas pénaliser la performance de Red Bull et Toro Rosso. Les spécifications du moteur ne seront donc pas les mêmes entre les trois équipes.

Ce partenariat devrait se traduire par une présence massive de la couleur verte des deux marques. En effet, dans la liste des partenaires de l'équipe, Castrol devance Infiniti, la marque de luxe de l'Alliance Renault-Nissan, tandis que BP est juste derrière.

Par ailleurs, les ingénieurs de BP et Castrol devraient également être bien occupés puisque des photos fuitées récemment sur les réseaux sociaux montraient le logo de Castrol sur les vêtements de McLaren. Les produits maisons devront donc répondre au mode de fonctionnement du moteur Honda.

Les monoplaces de Renault devraient adopter le vert de BP et Castrol

Les monoplaces de Renault devraient adopter le vert de BP et Castrol

Publié dans Renault, Sponsors, BP, Castrol

Commenter cet article