Yamamoto et Senna à Hockenheim

Publié le par Matthieu Piccon

HRT - Sakon Yamamoto, Jose Ramon Carabante, Bruno SennaChez HRT, on aime jouer aux chaises musicales. En début de saison, Bruno Senna et Karun Chandhok ont été clairement désigné comme pilotes titulaires pour la première saison en Formule 1 de leur écurie.

Mais dès le Grand-Prix de Shanghai, Sakon Yamamoto était désigné comme troisième pilote avant que Christian Klien apporte son expérience à partir de l'épreuve espagnole. L'Autrichien, ancien de chez Red Bull, a ainsi participé aux essais libres du vendredi pour tâcher de développer une monoplace très loin des standards F1 de 2010.

Mais en Angleterre, Bruno Senna a dû laisser sa place à Sakon Yamamoto, qui a secondé Karun Chandhok. Pour l'épreuve allemande, nouveau changement : Yamamoto conserve son baquet tandis que Chandhok cède sa place à Senna, qui retrouve son rang ! Pour simplifier encore davantage les choses, l'écurie indique le pilote indien reste un pilote à part entière de l'équipe et qu'il va recourir au cours de la saison actuelle.

La contribution financière du pilote japonais doit être conséquente pour qu'il puisse damner le pion à son homologue indien alors que celui avait reçu en Angleterre le soutien du groupement qui construit le circuit devant accueillir le Grand-Prix d'Inde. De même, Bruno Senna doit sans doute son retour au soutien marqué d'Embratel, partenaire depuis le début du pilote et de l'écurie. Christian Klien n'a pour lui "que" son expérience, ce qui ne semble pas suffisant pour lui assurer une place en course au sein d'une écurie qui semble tâcher de trouver tous les moyens pour survivre jusqu'à la fin de la saison. Voilà une bien belle image de la Formule 1 low-cost chérie par Max Mosley, l'ancien président de la FIA...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article