Williams soutient Centraide

Publié le par Matthieu Piccon

Williams---Centraide.jpgLes différentes écuries de Formule 1 tâchent de trouver des solutions pour faire parler au mieux d'elles ainsi que de leurs sponsors afin de maximiser leur retour sur investissement. A défaut, de pouvoir sans cesse annoncer l'arrivée de nouveaux sponsors, il est toujours utile de mettre en avant les actions mises en place par les sponsors déjà en place.

Cela d'autant plus lorsque ces derniers soutiennent des associations visant à améliorer le sort des plus démunis. C'est ainsi que Williams a publié aujourd'hui un communiqué pour révéler que son sponsor-titre, l'opérateur téléphonique américain AT&T, profitait du retour au Canada pour soutenir l'association Centraide.

Une portée stratégique

L'objectif de cette association est Le logo de l'ONG sera ainsi placée derrière la tête des deux pilotes de l'écurie, Rubens Barrichello et Nico Hülkenberg. AT&T et Williams avaient utilisé la même stratégie lors du dernier Grand-Prix de Monaco puisque le logo d'une autre ONG avait alors été inscrit, celui de Télécoms Sans Frontières. Ce programme de soutien est donc une démarche voulue et réflechie sur le plus long terme d'un seul week-end. Cela permet à AT&T de mettre en avant les différentes associations qu'il soutient puisqu'il est le cinquième plus gros donateur au Global Corporate Leadership mis en place par United Way, dont fait partie Centraide of Greater Montreal.

Mais l'investissement s'inscrit également dans une réflexion voulue par Williams. L'écurie de Grove a ainsi mis en place son initiative Spark, qui vise à soutenir trois grandes causes : l'économie d'énergie (dont le système KERS mis en place sur la Porsche GT3 R Hybrid est la meilleure application à ce jour), la sécurité routière (comme le montre son soutien à une opération mise en place par Dekra en Allemagne ainsi qu'à une opération en Angola) et l'éducation. Pour ce dernier pilier de sa stratégie de responsabilité sociale, Williams a développé un serious game (Race to learn) à destination des écoles primaires où les écoliers apprennent en prenant des cas concrets liés à la vie de l'écurie.

En associant son nom à une association comme Centraide qui a pour objet de s'occuper tous ceux souffrant d'un handicap (mental, vieillesse...), l'écurie de Franck Williams vise donc à mettre en avant des organismes qui travaillent dans le même sens qu'elle. Ceux qui voient le verre à moitié vide diront que l'emplacement choisi est l'un des moins visibles des télévisions puisqu'il y a toujours le casque du pilote devant. Mais ceux qui voient le verre à moitié plein diront que c'est toujours mieux que rien, ce que beaucoup font.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article