Williams sera valorisé à 265 millions d'euros

Publié le par Matthieu Piccon

Williams---Adam-Parr--Patrick-Head--Frank-Williams--Toto-Wo.jpgComme convenu, Williams a révélé la fourchette de prix de son action pour son introduction à la Bourse de Francfort. Cette fourchette est ainsi comprise entre 24 à 29 euros par action, ce qui porte la valorisation de l'entreprise à 265 millions d'euros.

Mais cette introduction en bourse ne se caractérise pas par une augmentation de capital afin de dégager des revenus pour l'écurie, ce qui pu paraitre une raison importante alors que de nombreux sponsors ont terminé leurs contrats à l'issue de la saison 2010. Ainsi il s'agit exclusivement d'une dilution de deux des actionnaires actuels : Frank Williams et Patrick Head.

C'est d'ailleurs ce dernier qui a consenti à davantage vendre ses parts afin de permettre à Frank Williams de conserver la majorité absolue au sein de l'écurie qu'il a créé il y a plus de trois décennies.

La structure actionnariale de l'écurie va donc désormais être fondamentalement différente : Sir Frank va céder 6,4% afin de ne plus détenir que 50,3% de l'écurie. Son partenaire de tout temps, Patrick Head, va subir la plus forte baisse puisse que sa participation va passer de 27% à un peu plus de 5%. Il va donc fournir près des trois quarts des actions mises en vente. Par contre, Christian Wolff, qui n'est arrivé en tant qu'investisseur qu'il y a 15 mois, sa participation se maintiendra à 10%.

Cette structure est expliquée par Patrick Head en personne à grandprix.com : "Nous avons décidé il y a quelques temps que devenir public serait le meilleur moyen de sécuriser le futur de l'équipe. Comme nous n'avions pas envie ou besoin de lever de l'argent, cela signifiait que quelqu'un devait vendre ses actions. J'ai accepté de le faire, surtout parce que Frank souhaitait rester aux commandes et maintenir la majorité des actions. Christian Wolff a investi il y a seulement 15 mois et il est fortement engagé dans le future de l'équipe."

Pour faire sa promotion, l'écurie a fourni un commentaire de Bernie Ecclestone dans le même communiqué qui annonce le prix de son action : "Je connais Frank Williams depuis plus de 40 ans. Il a toujours dirigé une organisation toujours très efficace. Il n'a jamais voulu se faire racheter par un constructeur automobile ou une grande entreprise. Il a soutenu la Formule 1 de bien des façons pendant la majeure partie de sa vie, tout comme Patrick Head. Nous voulons plus de Frank et de Patrick. Si j'avais le droit d'acheter des actions dans cette entreprise, je le ferai."

Quant au choix du Entry Standard de Francfort, il est lié au fait que ce standard est beaucoup plus permissif que le General Standard puisqu'il autorise de continuer à utiliser le système GAAP britannique et non à l'IFRS. Celui-ci exige ainsi que l'écurie dévoile la durée et le montant de ses accords avec ses sponsors. Etrangement, l'écurie n'y tient pas particulièrement...

Commenter cet article

f1etcetera 12/02/2011 15:15



Interessant...En gros, cette histoire d'introduction en bourse, j'ai l'impression que c'est surtout une manière pour Head et Williams de se préparer une retraite dorée, et pas du tout, comme
présenté au début, une façon de donner un nouvel élan financier à l'écurie.