Williams s'associe avec Michael Johnson

Publié le par Matthieu Piccon

Michael-Johnson.jpgPour une écurie de Formule 1, quoi de plus naturel que de s'associer avec les personnalités parmi les plus rapides du monde ? Ainsi Williams vient d'annoncer un partenariat pour le moins original puisque son nouveau sponsor n'est autre que Michael Johnson Performance, la structure spécialisée de l'ancien champion d'athlétisme.

Si la condition physique des pilotes est depuis longtemps au coeur des préoccupations des écuries, qui en ont fait de véritables champions athlétiques, la prise de conscience de la forme physique des mécaniens et ingénieurs n'en est encore qu'à ses débuts. En effet, les écuries ont réalisé que l'interdiction des essais pendant la saison (ce qui a conduit à la suppression des équipes dédiées) et l'alongement du calendrier à 20 épreuves mettaient à rude épreuve les organismes de leurs employés.

C'est dans ce cadre qu'intervient l'association avec l'entreprise fondée par l'auteur du fabuleux doublé 200-400 aux Jeux Olympiques d'Atlanta. En effet, elle va fournir un entrainement physique spécifique aux mécaniciens de l'écurie, qui se fonde sur la même philosophie d'entrainement qui lui a permis de remporter quatre médailles d'or olympiques et neuf couronnes mondiales. Il a déjà accroché de nombreuses belles signatures sportives à son tableau de chasse, comme l'équipe de football américain et de football de Dallas. Dans un échange de bons procédés, le logo de Michael Johnson Performance sera présent sur les épaules des combinaisons des pilotes et du reste du personnel de l'équipe.

Cette annonce est arrivée le même jour que celle de l'entrée de la FIA au Comité International Olympique, comme l'a révélé Jean Todt : "Je suis très heureux que la FIA soit aujourd'hui un membre à part entière de la famille olympique, confirmant tous les efforts entrepris dans l'univers du sport et notamment les valeurs de Respect, d'Excellence et de Solidarité que nous partageons activement avec le mouvement olympique." Mais il y a tout de même très peu de chances que la F1 soit un jour une épreuve olympique à part entière. Cette arrivée est davantage un signe de reconnaissance de la campagne mondiale de prévention routière mise en place par la Fédération.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article