Williams poursuit son recrutement d'ingénieurs

Publié le par Matthieu Piccon

Sahara-Force-India---Jakob-Andreasen.jpgAlors que le marché des transferts des pilotes arrive bientôt à son terme, Williams continue de s'activer sur celui des ingénieurs. Trois ingénieurs issus d'écuries concurrentes viennent ainsi de rejoindre ses rangs.

Le mois dernier, l'écurie de Grove avait annoncé l'arrivée de deux nouvelles recrues dans son département aérodynamique, son point faible au cours de la dernière campagne. Aujourd'hui, c'est sa partie opérationnelle qu'elle renforce.

Ainsi Jakob Andreasen arrive de chez Sahara Force India afin de prendre la tête des opération d'ingénierie. Derrière cette description se cache la structure qui permet d'optimiser la transmission d'informations entre le bord de piste et l'usine.

C'est une composante essentielle dans une écurie de F1 puisque la piste est la seule juge de paix et peut mettre à mal les estimations faites en usine. Ainsi c'est ce qui a poussé Ferrari à complètement refaire sa soufflerie puisque les données que ses ingénieurs y voyaient n'étaient pas corroborer par les données en piste.

Jakob Andreasen sera aidé dans ses nouvelles fonctions par deux autres recrues. Craig Wilson a décidé de revenir au sein de l'écurie de Claire Williams, après avoir effectué un passage chez Mercedes. Il prendra le rôle de responsable de la dynamique du véhicule. Cela consiste à modéliser et analyser les monoplaces afin d'améliorer les performances en piste.

Lotus perd de nouveau un élément de sa structure, avec le départ de Rob Nelson. Il devient le nouvel ingénieur de test en chef. Son rôle est de diriger l'équipe, basée à l'usine, responsable d'assister l'équipe de course sur les Grand Prix.

Mais l'écurie mise également sur la promotion interne pour se renforcer puisqu'elle a décidé de promouvoir Max Nightingale, qui sera directement rattaché à Jakob Andreasen. C'est lui qui sera responsable que l'accent sera mis sur la performance au sein de la nouvelle structure. Pat Symonds, le directeur technique de Williams, a ainsi commenté ce mélange de recrutements et de promotion interne : "Williams est déterminé à réaliser d'importantes améliorations dans sa compétitivité lors des prochaines saisons et ces nominations continue notre approche agressive pour recruter certains des meilleurs talents du sport. Nous sommes également déterminés à permettre à nos talents actuels de grandir et de démontrer leurs talents dans des postes à responsabilité. Notre équipe d'ingénieurs pour les prochaines saisons a l'air forte et je suis excité que nous puissions aller de l'avant."

Par contre, l'écurie n'a toujours pas officialisé que Rob Smedley, l'ingénieur de course de Felipe Massa chez Ferrari, allait rejoindre ses rangs.

Commenter cet article