Williams a perdu 5 millions de livres sterling en 2012

Publié le par Matthieu Piccon

Williams - Pastor Maldonado 2013Même si Williams est parvenu à augmenter son chiffre d'affaires au cours de la saison 2012, l'augmentation de ses coûts a été encore plus importantes. Cela s'est concrétisé par une perte de 5 millions de livres sterling contre un gain supérieur à 7 millions sur l'exercice précédent.

La raison de la hausse du chiffre d'affaires est évidente : pour la saison 2012, Williams avait recruté Bruno Senna, richement dôté par rapport à son compatriote Rubens Barrichello. De même, Valtteri Bottas avait fait venir à Grove deux entreprises finlandaises afin de financer son année de troisième pilote. Ces contributions financières se sont donc ajoutées aux millions versés par PDVSA.

Néanmoins, dans le détail, la majeur partie de la croissance des revenus est venue de l'activité de sa filiale Williams Advanced Engineering, qui a pour objectif de monétiser la propriété intellectuelle développée par l'écurie. Celle-ci est passé d'un chiffre d'affaires quasi nul en 2010, à moins de 100.000 livres sterling, à 16,1 millions de livres sterling en 2011. Une nouvelle étape a été franchie en 2012 pour atteindre 37,9 millions de livres sterling. Cela porte donc le chiffre d'affaires total du groupe à près de 127 millions de livres sterling contre un peu plus de 104 millions un an plus tôt.

Mais ses coûts ont explosé encore plus rapidement puisqu'ils sont passés de 33,9 millions de livres sterling à plus de 55,4 millions de livres sterling. Cela montre donc que l'écurie a fortement investi au cours de la saison 2012, ce qui était sensé se concrétiser dans les résultats de l'année 2013 puisque les coûts de développement d'une monoplace sont largement impactés sur l'exercice fiscal précédent à la saison. La tendance devrait donc se confirmer cette saison puisque l'important changement de réglementation technique de 2014 va conduire les écuries à complètement revoir l'architecture de leurs monoplaces.

Pour autant, Williams ne se veut pas catastrophique quant à cette perte puisque l'écurie explique que cette perte est due à une problématique de technique comptable qui a poussé l'écurie à ne pas inscrire dans son chiffre d'affaires les 9,4 millions de livres sterling versés par Bernie Ecclestone lors de la signature d'un accord bilatéral en avril 2012 sur la période 2013 - 2020. Pour d'obscures raisons comptables, cette somme n'a pu être impactée dans les revenus 2012 puisqu'elle peut être révoquée si l'écurie décide volontairement de se retirer de la F1 avant le 31 Décembre 2015, ce qui est évidemment à l'opposé des intentions de ses dirigeants.

Publié dans Williams

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article