Williams a du mal à trouver des candidats forts en maths

Publié le par Matthieu Piccon

Williams---Bruno-Senna--arret-aux-stands.jpgWilliams a mis en place un programme d'apprentissage, qui permet à de jeunes candidats de travailler au sein de son écurie de F1. Néanmoins, elle est confrontée à un très important taux d'échec sur un test basique d'arithmétique, ce qui limite sa croissance au Royaume-Uni.

La situation sur ce sujet est d'une telle gravité que l'écurie a désormais décidé de ne faire passer ce test que comme dernier élément de recrutement, plutôt que de le soumettre d'emblée à l'ensemble des candidats puisque le taux d'échec était trop important pour qu'il justifie d'être soumis à autant de candiats. Ainsi il y a quelques années, seuls 6 candidats sur 200 étaient parvenus à obtenir au moins 50% de bonnes réponses.

La situation cette année ne s'est pas beaucoup améliorée. En effet, le service RH de l'écurie a reçu 250 candidatures pour la session de cette année. Elle a décidé d'en convier 45 pour une journée portes ouvertes à son siège de Grove et d'en soumettre 16 finalistes à ce fameux tests. Parmi eux, seulement six candidats ont obtenu le score nécessaire, soit un taux d'échec de plus de deux tiers...

Axel Burns, le PDG de l'entreprise britannique, a ainsi déclare à The Telegraph : "C'est assez frustrant que les jeunes ne soient pas en mesure de réussir ces tests. Il y a quelques années, nous avions un taux de réussite si faible que désormais nous ne le faisons passer qu'après les avoir invités à une journée portes ouvertes."

Cela pose donc d'importants problèmes au management de l'entreprise puisqu'elle n'est pas ainsi en mesure de former suffisamment de personnes possédant les qualités nécessaires à l'expansion de l'écurie. Pourtant, Williams est désormais une écurie côtée en Bourse et est présente dans de nombreuses autres activités, dérivées de son savoir-faire acquis en F1. "Trouver le personnel dont nous avons besoin pour remplir les postes techniques est probablement notre plus grosse contrainte pour la croissance de notre entreprise à l'heure actuelle. Nous sommes une entreprise qui fait des bénéfices. Donc nous les réinvestissons dans l'entreprise et je vois beaucoup d'opportunités pour prendre les technologies de la F1 et les adapter pour les utiliser en dehors de l'entreprise. Notre plus grosse contrainte est de trouver les personnes dont nous avons besoin avec les compétences dont nous avons besoin."

Cette problématique pousse donc le dirigeant pour en appeler au gouvernement pour qu'il revoit de fond en comble le système éducatif dans le pays. En effet, à l'heure actuelle, le format de questions à choix multiples a biaisé le mode de fonctionnement des étudiants : dès leur plus jeune âge, ils sont donc formés pour éliminer les deux réponses qui sont clairement fausses, ce qui ne laisse donc plus qu'une chance sur deux pour obtenir la bonne réponse au lieu de résoudre directement la question posée. Axel Burns déclare donc : "Nous prenons les personnes et leur donnons les compétences dont ils ont besoin. Ce que nous attendons du gouvernement est un système éducatif très fort qui nous offre des jeunes avec de très fortes compétences en scicens, technologies, ingénierie et en mathématiques. Nous leur donnerons alors les compétences spécifiques pour qu'ils s'épanouissent au sein de notre entreprise."

Pour ceux qui souhaitent voir à quoi sont confrontés les jeunes lorsqu'ils se présentent chez Williams, voici les quinze questions du fameux tests (en anglais, écurie britannique oblige) :

1. 44 + 12 + 35 = ?

2. 735 - 576 = ?

3. 7523 x 8 = ?

4. 7713 / 9 = ?

5. 2 + 3 = ?

6. Write 0.3 as a fraction

7. The square of 7 is = ?

8. The cube of 2 is = ?

9. What is 11pc of 250 = ?

10. Increase 64 by 12.5pc = ?

11. Find the value of x2 + 2xy + y2 where x = 6 and y = -3

12. 5/16 / 1/8 = ?

13. If log 3 = 0.4771 and log 4 = 0.6020, log 40 = ?

14. If log 3 = 0.4771 and log 4 = 0.6020, log 0.12 = ?

15. The cube root of 27 is = ?

Publié dans Williams

Commenter cet article