Williams a cédé 10% à Christian Wolff

Publié le par Matthieu Piccon

Williams---Christian-Wolff.jpgEn novembre dernier, nous vous faisions part de la cession d'une partie du capital de Williams GP à Christian Wollf, un investisseur autrichien. A l'époque, aucune des parties en présence n'avait révélé le montant de la transaction, ni la part cédée. Le nouvel arrivant s'était borné à déclarer : ""Pour des raisons contractuelles, je ne peux pas révéler ma part mais elle se situe entre 10 et 49%".

Aujourd'hui, les langues se délient et la part prise par le jeune investisseur se situe dans le bas de la fourchette puisqu'il n'a pris que 10% du capital pour un versement de 10 millions de livres sterling. Il est désormais présent sur le site media de Williams où il est présenté en tant qu'actionnaire et directeur non-exécutif de l'écurie.

Ces 10% ont été vendus par Frank Williams (qui a apporté 7%) et Patrick Head (3%), les deux seuls actionnaires jusqu'à cette opération. La participation des deux hommes dans l'écurie qu'ils ont fondée en 1977 est désormais, respectivement, de 63% et 27%. Si la transaction avait été considérée comme stratégique à l'époque, elle n'a, pour l'instant, pas présenté de changement radical dans la stratégie développée par l'écurie. Si l'on avait pu envisager que Christian Wolff se serve d'une autre de ses entreprises, HWA qui fournit les moteurs des Formule 3 Euroseries, pour développer une compétence de motoriste au sein de l'écurie de Grove, rien n'a filtré sur le sujet jusqu'à présent. A moins qu'ils ne travaillent en secret en fonction des négociations qui ont actuellement lieu autour du changement radical de motorisation qui aura lieu en 2013...

Il semblerait donc que la transaction ait surtout servi à faire baisser le niveau d'endettement de l'écurie. Le niveau de celui-ci est ainsi passé en 13 mois de 25,5 millions de livres à 3,9 millions à la fin décembre 2009, et ce malgré la baisse significative de son chiffre d'affaires et de ses profits, qui atteignaient respectivement 125,6 millions et 9,2 millions de livres sterling à la fin de la saison 2008 contre 108,3 et 4,5 millions pour l'exercice 2009.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article