Webber devrait prolonger chez Red Bull pour 2011

Publié le par Matthieu Piccon

Red-Bull---Mark-Webber-copie-1.jpgRed Bull ne veut pas perturber ses pilotes Mark Webber et Sebastian Vettel alors qu'ils occupent les deux premières places du championnat du monde de Formule 1. C'est pourquoi l'écurie autrichienne a bien l'intention de renouveller rapidement le contrat de son pilote australien alors que son contrat arrive à expiration à la fin de la saison actuelle.

Pourtant, il y a quelques semaines encore, beaucoup d'observateurs voyaient l'Australien proche de la sortie puisqu'il était largement dominé par son jeune coéquipier, Sebastian Vettel. Son départ était vu comme d'autant plus plausible qu'un certain Kimi Raikkonen est actuellement sponsorisé par Red Bull pour sa saison en WRC et qu'il n'y avait qu'un pas à faire pour le voir déjà aux commandes d'une Red Bull dès 2011.

Mais depuis, le grand Mark est tout simplement irrésistible puisqu'il a remporté les deux dernières courses, en Espagne et à Monaco, alors que les tracés sont fondamentalement différents l'un de l'autre. Il a prouvé sa détermination et sa capacité à maîtriser les courses de bout en bout. Après des années sans grand résultats chez Jaguar et Williams, il sait qu'il tient enfin sa chance de se battre pour le titre et ne compte pas la laisser passer facilement.

Red Bull a ainsi tout intérêt à prolonger son contrat le plus rapidement possible pour que son pilote ait une confiance totale en lui et son équipe. A moins, bien sûr, que l'écurie souhaite favoriser le pilote qu'elle a formé depuis ses plus jeunes années. Mais cela ne semble pas être la tendance actuelle lorsqu'on lit les propos de Christian Horner, le team manager : "Lorsque nous nous allons nous assoir pour en parler, ce sera très simple. Mark est un membre important de l'équipe, il aime piloter pour l'équipe, et nous avons un très bon équilibre entre nos deux pilotes. Alors c'est comme d'habitude : si ce n'est pas cassé, on ne répare pas."

Publié dans Red Bull, Mark Webber

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article