Vitantonio Liuzzi sera le deuxième pilote d'HRT en 2011

Publié le par Matthieu Piccon

HRT - Vitantonio LiuzziIl ne restait plus qu'un baquet à prendre : HRT était la dernière chance de Vitantonio Liuzzi de trouver un baquet de titulaire en 2011. L'Italien l'a saisi et sera donc le coéquipier de Narain Karthikeyan au sein de l'écurie espagnole.

Mais on peut que se dire que c'est un choix pas défaut que le pilote a effectué. En effet, il disposait d'un contrat en bonne et due forme pour la saison 2011 au sein de Force India. Mais ayant été largement dominé par son coéquipier Adrian Sutil, l'écurie de Vijay Mallya a préféré le remplacer par le troisième pilote 2010, Paul di Resta, tout juste auréolé de son titre en DTM.

HRT constituait donc sa dernière chance de garder un pied en Formule 1, même s'il s'agit de l'écurie la moins performante et au budget le plus limité. Il avait fait un premier pas vers cette signature en étant invité aux essais de Barcelone en février.

Ceci constitue donc certainement sa dernière chance de montrer ce dont il est capable au volant d'une monoplace et espérer rebondir dans une écurie un peu plus prestigieuse. Il retrouve en tout cas chez HRT une personnalité qu'il connait depuis des années, à savoir Colin Kolles, le team manager de l'écurie : "Je connais Tonio depuis plusieurs années puisqu'il a couru pour moi dans des catégories inférieures. Il est un pilote très professionnel qui va apporter beaucoup à l'équipe. Je suis convaincu qu'il a les qualitéés pour développer une voiture et sa vitesse. Il a montré dans le passé qu'il avait largement contribué à faire remonter au classement une voiture de fond de grille."

Si aucune annonce de sponsor n'a été faite avec cette arrivée, HRT a peut-être tenté de s'offrir un pilote disposant d'une solide expérience en Grand-Prix (63 à son actif) alors que Narain Karthikeyan n'a pas conduit une Formule Un depuis la Jordan en 2005. Mais les huit millions de dollars de Tata étaient une offre qu'une écurie comme HRT ne pouvait pas refuser.

Publié dans HRT, Vitantonio Liuzzi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article