Vitaly Petrov remplace Jarno Trulli chez Caterham

Publié le par Matthieu Piccon

Caterham---Vitaly-Petrov.jpgDepuis qu'il avait été remplacé par Romain Grosjean chez Lotus, Vitaly Petrov était à la recherche d'une solution de repli pour continuer sa carrière en F1. Il vient de la trouver chez Caterham, où il remplace avec effet immédiat Jarno Trulli.

Cette annonce signifie donc certainement la fin de la carrière en F1 du pilote italien puisqu'il a peu de chance de retrouver un baquet à 37 ans. Il pourrait tenter de chercher un baquet dans une autre discipline, à l'instar de Rubens Barrichello qui pourrait s'engager en IndyCar. Il n'y aura donc aucun pilote italien sur la grille, pour la première fois depuis 1970. Cela rappelle donc la situation des pilotes français jusqu'à cette saison 2012, où quatre représentants tricolores se croiseront dans les paddocks.

Quant à l'arrivée de Vitaly Petrov chez Caterham, elle est certainement liée aux sponsors russes qu'il est capable d'apporter avec lui. Il semblerait que certains financiers aient mis un certain temps à délier les cordons de la bourse, ce qui aurait retardé les négociations avec l'écurie de Tony Fernandes.

L'homme d'affaires malaisien met ainsi clairement la nationalité de son nouveau pilote au coeur de sa déclaration : "Nous sommes ravis d'accueillir Vitaly et avons hâte de voir le rôle qu'il va jouer pour nous aider à aller de l'avant en 2012 et au cours des nombreuses années à venir. Lorsque nous nous sommes rencontrés pour la première fois, il était évident que Vitaly comprend et partage notre vision pour la croissance de l'équipe. En tant que premier Russe à participer à une course de F1, il porte les espoirs d'une très grande nation avec facilité et talent. Son expérience en piste et en dehors chez un de nos concurrents va jouer un rôle primordial pour notre développement alors que nous nous battons pour rejoindre les équipes établies qui sont devant nous."

La séparation avec Jarno Trulli s'est faite d'un commun accord car l'équipe avait véritablement besoin des fonds que pouvait fournir Vitaly Petrov. L'Italien s'en était pris en décembre dernier aux pilotes payants parce qu'il craignait déjà de perdre sa place au sein de Caterham. Il avait alors fortement critiqué celui qui devait finalement le remplacer : "Regarder ce qui s'est passé chez Renault : tant qu'ils avaient Kubica, un bon pilote capable de tirer le meilleur de la voiture, ils étaient considérés comme des outsiders. A partir du moment où Robert était sur la touche, ils étaient terminés. Petrov n'était pas capable de mener l'équipe et la voiture et Senna a montré qu'il n'était pas assez bon. Nick, avec son expérience et malgré le fait de n'avoir disputé que la moitié de la saison, a été capable de marquer presque autant de points que Petrov. Donc maintenant ils essayent de corriger le tir en se remettant à Raikkonen, qui n'est pas un rookie, et Grosjean, qui a monté les échellons. Ces temps-ci, c'est une question de survie, une approche différente est donc nécessaire. Mais dès que votre ambition grandit un peu, cette approche devient perdante, selon moi."

Le Russe va donc devoir s'habituer à sa nouvelle structure très rapidement puisque la deuxième session d'essais privés a lieu sur le circuit de Barcelone la semaine prochaine.

Commenter cet article