Virgin Racing se passe des services de Nick Wirth

Publié le par Matthieu Piccon

Virgin---Nick-Wirth.jpgAprès six courses, les premières tendances apparaissent pour les performances sur l'année et les premières restructurations techniques prennent effet. Après Williams et Ferrari, c'est au tour de Virgin de revoir son organisation technique en se passant des services de Nick Wirth.

Le projet de Virgin Racing était centré autour de la technologie mise en place par Nick Wirth : il a été le premier à concevoir une monoplace de Formule Un 100% conçue par simulation informatique, sans aucune validation par la soufflerie.

Plus d'un an après le début de cette aventure force est de reconnaître que les résultats ne sont toujours pas au rendez-vous puisque Timo Glock et Jérôme d'Ambrosio n'ont pas été en mesure de rentrer la moindre fois en Q2, ce qui était l'objectif de l'année. Virgin va donc revenir vers une solution technique plus traditionnelle avec l'utilisation de la soufflerie pour poursuivre le développement de la monoplace de cette année et commencer celle de l'an prochain.

L'annonce de cette séparation a été faite par Andy Webb, le PDG de l'écurie, à nos confrères d'Autosport, sans qu'il n'y ait de communiqué officiel de la part de l'écurie :"La décision a été prise que l'équipe devait avoir plus de contrôle sur son destin. Par conséquent, ayant consultés notre partenaire technique existant ces dernières semaines, nous avons été obligés de mettre un terme à notre relation avec eux. Je pense que les étapes mises en place en terme de leardership technique et d'excellence opérationnelle vont nous fournir les bases solides nécessaires pour atteindre les objectifs de performance que nous nous sommes fixés pour les années à venir."

Néanmoins, Andy Webb ne rejette pas complètement ce qui a été fait au cours de cette expérience puisqu'il reste convaincu que la simulation informatique leur a permis d'avoir des résultats à un moindre coût : "A l'heure actuelle, je voudrais souligner que nous restons engagés dans un modèle commercial à bas coût. Nous maintenons notre absolue conviction en la CFD comme technologie, surtout que cela devient de moins en moins cher chaque année. Naturellement, nous allons continuer d'utiliser tous les moyens à notre disposition pour améliorer l'aérodynamique de notre voiture avec effet immédiat."

En gros, Virgin va rentrer dans le rang et faire comme le reste du plateau : mélanger tant le travail soufflerie avec la simulation informatique afin d'obtenir le meilleur résultat possible. Nous verrons si cela leur permettra de remonter quelque peu sur la grille. Cela va passer par une rationalisation des locaux de l'écurie puisque jusqu'à présent, ses locaux d'assemblage sont basés à Dinnington, sa conception technique était réalisée dans la structure de Nick Wirth à Banbury et son équipe marketing est basée au coeur de la capitale anglaise. Selon les informations d'Autosport, l'écurie pourrait s'intéresser aux locaux occupés auparavant par Arrows et Super Aguri afin de tout rassembler sous le même toit.

Publié dans Marussia, Nick Wirth

Commenter cet article