Virgin étend son partenariat avec CSC

Publié le par Matthieu Piccon

Virgin---ingenieurs-ordinateurs.jpgVirgin est la seule écurie du plateau à concevoir intégralement sa monoplace à l'aide de l'analyse des fluides par ordinateur (connue sous le cycle anglais CFD). Pour mener à bien sa tâche, elle a besoin d'un partenaire aux infrastructures informatiques de pointe. C'est pourquoi elle étend son partenariat avec CSC.

Ainsi le nouvel super-ordinateur va être hébergé chez Wirth Research, qui se charge du dessin de la monoplace. L'objectif est de pouvoir réaliser davantage de modifications plus rapidement et à un moindre coût par rapport aux autres écuries afin d'améliorer et optimiser la performance en piste.

En effet, l'écurie se passe totalement de la phase prototype et validation en soufflerie puisqu'elle a décidé de s'appuyer exclusivement sur les simulations informatiques. En ces temps de polémiques autour du budget 2010 de Red Bull, l'écurie tient à préciser que ce nouvel accord avec CSC ne fera pas dépasser le budget autorisé par le RRA voté par les membres de la FOTA : "Cet investissement signifie que nous pouvons utiliser le maximum du montant en CFD autorisé par le RRA, ce qui est probablement le montant le plus élevé de toutes les écuries de F1 en 2011." Cette dernière déclaration n'est pas très dure à assumer puisque les heures en soufflerie et celles en CFD s'additionnent pour obtenir un montant global commun à toutes les écuries : le plus une écurie passe en soufflerie, le moins de simulations informatiques, elle sera autorisée à faire.

Mais l'accord d'aujourd'hui ne concerne pas que l'aspect performance et technique de l'écurie. Ainsi un volet important est consacré à la mise en valeur des sponsors et à l'augmentation de l'interaction avec les fans : "CSC va améliorer les principaux systèmes au bord de la piste, les services IT à l'usine et les projets des sponsors et de médias sociaux. Par exemple, nous allons incorporer des services de données mobiles et des solutions basées sur le cloud computing pour renforcer l'expérience des sponsors et des fans, dans le domaine des données en direct et les informations en piste, lors des courses."

Nous pouvons imaginer que l'écurie mette à disposition certaines informations non confidentielles à disposition du public par l'intermédiaire d'applications mobiles sur des plate-formes Apple, Droid ou Samsung ou via Facebook ou un site communautaire dédié.

Ce renforcement de la coopération entre les deux structures va se traduire par une apparition du logo du fournisseur sur les monoplaces de Timo Glock et de Jérôme d'Ambrosio ainsi que sur les camions, dans les garages, sur les vêtements portés par les membres de l'équipe (comme cela était déjà le cas en 2010) et sur les vêtements mis en vente à destination du public.

Publié dans Marussia, Sponsors, Virgin, CSC

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article