Vers une reconstitution du trio Senna-Lotus-Renault ?

Publié le par Matthieu Piccon

HRT---Bruno-Senna.jpgUn des trio les plus légendaires de la Formule 1 pourrait revoir le jour à partir de 2011 : Bruno Senna pourrait rejoindre Lotus, qui devrait annoncer au Brésil avoir signé un accord de fournitures moteur avec Renault.

Il y a cependant quelques changements par rapport à la version originale. En 1985, son oncle Ayrton avait rejoint Lotus après une première saison brillante dans la modeste Toleman-Hart. Sa performance lors du Grand-Prix de Monaco, où il fondait sur Alain Prost avant que Jacky Icks ne décide d'interrompre la course pour cause de pluie trop importante, reste encore dans toutes les mémoires. L'écurie de Colin Chapman est alors l'un des top teams du plateau, avec ses 13 championnats du monde au compteur. Leur collaboration sera auréolée de succès avec 5 victoires, 24 podiums, 16 poles et 150 points marqués en seulement trois ans.

La situation de son neveu est tout autre. Sa première saison chez HRT a été plus que compliquée avec une meilleure performance en course une anonyme 14ème place au Grand-Prix de Bahrain. Il a même dû partager son volant avec Karun Chandhok et Sakon Yamamoto, au fur et à mesure des engagements financiers des uns ou des autres. De même, pour son année de retour en Formule 1 après 16 ans d'absence, Lotus n'aura pas brillé au point que Lotus Cars décide de ne pas renouveler la licence accordée à l'écurie de Tony Fernandes. La bataille juridique n'est pas encore réglée, ce qui retarde surement l'annonce de la signature d'un contrat avec Renault à partir de la saison prochaine.

De plus, pour prétendre à un baquet, il faudrait qu'il y en ait un de disponible au sein de l'écurie anglo-malaisienne. Jusqu'il y a peu, on imaginait que les places d'Heikki Kovalainen et de Jarno Trulli étaient assurées. Mais il semblerait que l'Italien, qui sait qu'il ne retournera jamais dans un top team à ce stade de sa carrière, aille chercher son bonheur du côté de la Nascar. On l'aurait ainsi vu du côté de Miami juste après le Grand-Prix de Corée pour rencontrer un autre ancien pilote de F1 reconverti, Juan-Pablo Montoya. On se rappellera qu'il avait impressionné l'année dernière l'assistance en effectuant plus de 400 tours à une allure tout à fait appréciable à bord d'une Toyota Camry alors qu'il était encore sous contrat avec le constructeur japonais.

Mais comme souvent, pour qu'une telle opération marketing puisse avoir lieu, il faudra que les sponsors du Brésilien soient prêts à verser la somme demandée par Lotus. De plus, il ne faut pas oublier que ces rumeurs rapportées par le journal brésilien Globo Esporte arrivent à moins de dix jours de l'épreuve nationale...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article