Une employée de Williams licenciée à cause de Bahrain

Publié le par Matthieu Piccon

Williams - Grand-Prix ExperienceMaintenant que la FIA a décidé d'officialiser la tenue du Grand-Prix de Bahrain se pose la question individuelle des écuries et de leurs employés de se rendre dans le petit Royaume du Golfe. Une employée de restauration de Williams vient donc d'être licenciée pour avoir refusée d'aller à Bahrain pour des raisons morales.

De nombreuses personnes du microcosme de la F1 ne croient pas le discours rassurant tenu par Jean Todt, Bernie Ecclestone et les autorités locales. Ainsi certains médias ont d'ores et déjà annoncé que leurs représentants n'iraient pas à Bahrain et commenteraient la course depuis leur siège.

Quant à l'employée de Williams, elle ne souhaitait pas s'y rendre pour des raisons morales, à savoir que la F1 ne devrait pas être politisée par le gouvernement local. Les deux parties ont décidé de rompre leur contrat puisque la personne en question avait initialement accepté de se déplacer sur les 20 courses du championnat du monde 2012.

La décision était importante pour l'écurie puisque, si elle ne la prenait pas, elle s'exposait à présenter une jurisprudence qui aurait pu pousser d'autres employés de l'écurie à prendre la même décision. Elle se devait donc de ne montrer une tolérance zéro sur le sujet.

Publié dans Williams

Commenter cet article