Toto Wolff quitte Williams pour diriger Mercedes

Publié le par Matthieu Piccon

Williams---Toto-Wolf.jpgLa transition a décidément du mal à se mettre en place chez Williams : après le départ d'Adam Parr, Frank Williams voit maintenant un de ses coactionnaires, Toto Wolf, le quitter. Il va remplacer Norbert Haug à la tête de Mercedes Motorsport et va acquérir 30% du capital de l'écurie de F1.

Ce transfert est clairement une surprise puisque l'investisseur autrichien prenait de plus en plus de poids chez Williams. Après son entrée au capital en 2009, il est progressivement monté en puissance pour devenir directeur exécutif en juillet dernier. Cela s'est traduit par la nomination de sa femme Susie en tant que pilote-réserve à Grove mais également la titularisation de Valtteri Bottas, dont il fait partie de l'équipe de management.

Néanmoins, il a préféré céder aux sirènes de Mercedes, qui lui proposait de devenir le directeur de l'ensemble de la compétition de Mercedes en lieu et place de Norbert Haug, poussé à la retraite après une saison 2012 encore décevante.

Afin de souligner la portée stratégique de cette nomination, c'est Dieter Zetsche, le président de Daimler en personne, qui est cité dans le communiqué de l'écurie : "En tant qu'entrepreneur, investisseur et manager dans les sports automobiles, Toto Wolff a prouvé que ce sport lui coulait dans les veines. En même temps, il est également très au courant des nécessités économiques de cette industrie. Avec Toto Wolff, nous avons gagné poour notre équipe de Formule 1 non seulement un spécialiste expérimenté des sports automobiles mais également un enthousiaste de longue date de la marque Mercedes-Benz. Avec Niki Lauda, nous allons développer encore davantage nos activités dans les sports automobiles et guider nos Flèches d'argent vers une nouvelle ère."

Niki Lauda prend donc également de plus en plus de poids dans l'écurie, qu'il a rejoint en tant que directeur non exécutif lorsqu'il a été un élément-clé du recrutement de Lewis Hamilton. Afin de se concentrer au maximum sur cette nouvelle activité, il a même préféré cesser ses activités au sein de la compagnie aérienne Air Berlin. Les deux Autrichiens vont donc également investir dans l'écurie de Brackley : Toto Wolff va en acquérir 30% tandis que le triple champion du monde va se contenter de 10%. Ces 40% correspondent à la participation que Daimler avait décidé de racheter au fonds souverain d'Abu Dhabi en novembre dernier, ce qui permet de réduire l'immobilisation de capital de la part du constructeur allemand.

Toto Wolff va donc se retrouver dans la situation particulière d'être actionnaire de deux écuries différentes puisqu'il entend conserver ses parts au sein de Williams, comme le déclare Frank Williams : "Il a été un support clé pour moi en tant que directeur exécutif lors de la saison passée, en me remplaçant sur un certain nombre de courses où je n'étais pas en mesure de me rendre. Cependant, le poste offert par Mercedes ne se présente pas souvent. Toto a un long historique avec eux et je n'allais certainement pas me mettre dans son chemin cette opportunité d'une vie. Toto va rester un actionnaire de Williams et aura toujours sa place à Grove. Mais ne vous trompez pas : nous allons nous battre contre lui en piste !"

Néanmoins, à moins d'un éventuel accord moteur en 2014, il parait hautement improbable qu'une telle situation puisse se maintenir sur le long terme. L'annonce faite qu'il allait conserver ses parts chez Williams est certainement un signe fait en direction des marchés afin de ne pas laisser planer le doute sur l'avenir de l'écurie. Il est donc probable qu'il cédera ses actions soit sur la place de Francfort, soit auprès de Frank Williams. Celui-ci doit donc désormais revoir entièrement son plan de succession. Sa fille, Claire, qui est déjà en charge de la communication, pourrait donc, dans les mois à venir, encore prendre des galons au sein de l'écurie fondée par son père.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article