Toro Rosso soutenu par Money Service Group

Publié le par Matthieu Piccon

Toro-Rosso---Sebastien-Buemi--Jaime-Alguersuari--Service-Mo.jpgC'est une première ou presque : depuis que Red Bull a mis la main sur Minardi en 2006 pour la renommer Toro Rosso, seul le taureau rouge de la boisson énergétique a droit d'accès à la monoplace de l'écurie de Faenza.

Voilà qui devrait changer avec l'arrivée d'un nouveau sponsor que l'on peut qualifier de significatif pour l'écurie, à savoir le groupe financier basé au Liechenstein Money Service Group. Celui-ci s'offre un espace de communication important puisque son logo sera situé sur la manche des pilotes et membres de l'écurie mais également sur les camions de transport de l'écurie et sur les côtés des monoplaces de Sébastien Buemi et de Jaime Alguersuari. Franz Tost a souligné cette association en faisant référence au dragon qui est le symbole du groupe : "Nous espérons que le travail du dragon et du taureau se trouvera être une combinaison gagnante."

A vrai dire, Money Service Group n'est pas une entreprise mais bien un groupe qui rassemble quatre entreprises disctinctes spécialisées dans la gestion de biens, les fonds d'investissement ainsi que dans le conseil spécialisé. Ses clients sont des particuliers que des entreprises. Pour Michael Seidl, le fondateur de Money Service Group, les deux entités se ressemblent et suivent le même but : "La Formule 1 permet d'attirer les foules et la Scuderia Toro Rosso est une équipe jeune et motivée qui essaye de devenir un acteur de classe mondiale. Il y a donc beaucoup de parallèles avec les buts poursuivis de Money Service Group."

En tout cas, l'apparition de nouveaux sponsors aux côtés de Red Bull montre que Toro Rosso essaye de trouver des sources alternatives de financement qui lui permettront d'assumer financièrement le développement de sa monoplace car, pour la première fois de son existence, elle ne pourra bénéficier des améliorations de l'écurie-mère, Red Bull Racing. L'arrivée de Money Service Group pourrait donc n'être qu'une première étape.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article