Toro Rosso conserve Jean-Eric Vergne et Daniel Ricciardo

Publié le par Matthieu Piccon

Toro Rosso - Daniel Ricciardo, Jean-Eric VergneLa logique est respectée : Toro Rosso a décidé d'accorder une seconde saison à ses deux rookies pour la saison prochaine. Jean-Eric Vergne et Daniel Ricciardo conservent donc leur baquet.

Si le Français a découvert la F1 cette saison, l'Australien disposait d'une première expérience grâce à sa pige chez HRT au cours de la saison 2011. Jean-Eric Vergne n'aura pas eu à rougir face à son coéquipier puisque, même s'il est souvent dominé lors des qualifications, le Français a marqué douze points contre neuf pour son coéquipier.

Franz Tost, le directeur de l'écurie, a ainsi déclaré : "Les deux pilotes ont fait du bon boulot cette saison. Daniel nous a rejoint avec quelques Grand-Prix. Son ressenti et son expérience ont donc été très utile pendant Jean-Eric montait en puissance sur des circuits qu'il n'avait souvent jamais vu avant. Depuis la pause estivale, les deux pilotes ont marqué plus de points et tout le monde au sein de l'équipe a été impressionné par leur maturité en termes de travail avec les ingénieurs et leurs monoplaces sur la piste. Nous allons faire de notre mieux dans les mois à venir pour produire une voiture 2013 capable de démontrer leur talent."

Cette prolongation est logique et s'inscrit dans le plan de développement de jeunes pilotes mis en place par la boisson énergétique. En effet, leurs prédecesseurs, Sébastien Buemi et Jaime Alguersuari, avaient également bénéficié de deux saisons complètes pour faire leurs preuves.

2013 sera d'autant plus décisif pour les deux pilotes qu'une place pourrait se libérer au sein de l'écurie principale, Red Bull Racing, puisque de nombreuses voix dans le paddock font état d'un possible transfert de Mark Webber chez Ferrari pour seconder Fernando Alonso. Les deux pilotes de Faenza sont donc des candidats naturels à sa sucession à Milton Keynes, ce qui ne manquera pas d'exacerber leur rivalité au cours de l'année.

Cette nouvelle annonce, faite le même jour que celle du transfert de Nico Hülkenberg chez Sauber, referme donc de nouvelles (petites) opportunités pour les pilotes souhaitant évoluer au sein d'une écurie de milieu de peleton. La rivalité pour le baquet restant chez Sauber et surtout chez Force India n'en sera donc que plus importante...

Commenter cet article