Timo Glock quitte Marussia

Publié le par Matthieu Piccon

Marussia - Timo GlockUn contrat en F1 n'est que la base de futures négociations : malgré encore une année de contrat, Timo Glock quitte Marussia et la F1 afin de laisser la place à un pilote payant pour la saison 2013.

L'information avait émergé dans la presse allemande au cours du week-end, elle a été officiellement confirmée par l'écurie : "Marussia F1 Team et son pilote Timo Glock ont, par consentement mutuel, décidé de se séparer avec effet immédiat."

La raison de ce départ n'est un mystère pour personne : l'argent. En effet, lorsque Timo Glock a rejoint la nouvelle écurie en 2010 en provenance de chez Toyota, il avait négocié un contrat dans lequel il était payé directement par l'écurie, à la différence des trois coéquipiers qu'il a cotoyé en autant de saison (Lucas di Grassi, Jérôme d'Ambrosio et Charles Pic).

Cette situation devait se poursuivre au cours de la saison 2013, la dernière de son contract actuel, puisque Max Chilton devrait arriver avec d'importants soutiens financiers (notamment Aon). Néanmoins, il semblerait que cela soit nécessaire mais pas suffisant pour assurer l'avenir d'une écurie, qui a déjà déclaré qu'elle était à la recherche de nouveaux investisseurs afin de se maintenir à flot.

C'est pourquoi les dirigeants de l'écurie ont décidé de lui demander de se diriger vers la sortie, ce que reconnait quasiment ouvertement John Booth, le directeur de l'écurie : "Notre équipe a été fondée sur le principe de bénéficier de l'expérience tout en permettant à de jeunes pilotes de progresser au pinacle des sports automobiles. Jusqu'à présent, cette philosophie a été reflétée dans notre modèle commercial. Les difficultés actuelles de l'industrie ont signifié que nous avons été contraints de prendre les mesures nécessaires à la sécurisation de notre futur de long terme. Les conditions économiques prédominent et le paysage commercial est difficile pour tout le monde, les équipes de Formule 1 y compris. Nous souhaitons remercier Timo d'avoir travailler avec nous pour parvenir à cette solutionn, surtout puisqu'il disposait d'un contrat valide, et pour sa contribution à l'équipe."

S'il se murmurre que Timo Glock prendrait la direction du DTM, se pose la question de son successeur. Un candidat idéal serait Vitaly Petrov. En effet, il ne faut pas oublier que Marussia est un constructeur russe et la perspective d'avoir un pilote russe dans une écurie russe dans la perspective de l'arrivée de Sotchi au calendrier 2014 pourrait être un argument commercial très important. Cela d'autant plus que le pilote russe dispose de très bonnes relations avec Vladimir Poutine (il lui avait envoyé son trophée de son podium en Australie en 2011).

Si cela devait se concrétiser, la situation n'en serait que plus cocasse : sa onzième place au Brésil a privé Marussia de la dixième place au championnat des constructeurs et donc des dix millions de dollars en revenus de la part de la FOM. S'il quittait Caterham, cela ouvrirait donc en grands les portes d'une arrivée de Giedo van der Garde, qui dispose également d'un important budget.

Publié dans Marussia, Timo Glock

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article