TF1 semble prête à arrêter les frais pour la diffusion des Grand-Prix

Publié le par Matthieu Piccon

Brawn GP - Rubens Barrichello, Jenson ButtonNouvel épisode dans les négociations autour de la diffusion des Grand-Prix en France. Le contrat actuel de TF1 s'arrête à l'issue de la saison 2012 mais sa prolongation semble loin d'être acquise quand on prend connaissance des paroles de Nonce Paolini devant ses actionnaires.

Ainsi le PDG de la chaîne, dans des propos rapportés par Le Figaro, déclare : "On verra si on renouvelle le contrat, mais en tout cas pour l'instant les chiffres de la Formule 1 ont été en décroissance constante depuis plusieurs années. Il faut bien reconnaître que les Grands Prix sont de moins en moins en moins passionnants. Les chiffres ne sont plus à la hauteur de nos espérances et du contrat qui a été signé à l'époque."

Cela vient donc en contradiction des propos tenus en décembre dernier par Noël Carles, le producteur de la F1 pour la première chaîne française : "TF1 renégociera les droits avec Bernie Ecclestone en temps voulu. Cette année à été très bonne puisque, à 100.000 téléspectateurs près, nous avons réalisé les mêmes audiences qu’en 2009 alors que cette année a été marquée par la Coupe du Monde de football et un grand Tour de France !"

La voie du désengagement a néanmoins déjà débuté avec l'arrêt de la diffusion des qualifications en direct sur TF1, au profit de la chaine payante Eurosport. La présence du pinacle du sport automobile mondial sera donc réduite à ce qui se faisait il y a trois ans. En Europe, la France est l'un des pays avec le plus faible temps d'antenne dédié à la F1 puisque la BBC britannique et RTL en Allemagne ont des émissions dédiées avant et après chaque course. Sur TF1, les téléspectateurs peuvent même être privés de podium si la grand-messe du 20 heures est trop proche...

Pourtant, même si la France ne dispose plus d'épreuve (depuis 2008), de pilote (même si Jules Bianchi et Jean-Eric Vergne sont dans les starting-blocks de Ferrari et Red Bull) ou même d'écurie (l'ancien Renault F1 Team est passé sous pavillon britannique), il n'en demeure pas moins que près de trois millions de fans se sont levés de très bonne heure pour assister au dernier Grand-Prix d'Australie.

Une autre chaine pourrait donc être intéressée pour récupérer le lot mais à un prix largement inférieur aux 40 millions d'euros versés annuellement à Bernie Ecclestone. Dans l'état actuel du PAF, seules M6 et Canal+ semblent intéressées et en mesure de faire une offre à la FOM. A moins que France Télévision ne rentre dans la danse pour imiter son homologue britannique...

Publié dans Media, TF1

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article