Team Lotus poursuit avec Renault et Red Bull jusqu'en 2013

Publié le par Matthieu Piccon

Team-Lotus---Logo-Renault.jpgTeam Lotus a décidé à la fin de l'an passé d'utiliser les moteurs développés par Renault ainsi que les boites de vitesses mises au point par Red Bull. L'écurie de Tony Fernandes compte poursuivre dans cette voie tout en allant un pas plus loin, en acquérant également le KERS de l'écurie championne du monde.

Depuis son lancement il y a bientôt deux ans, la structure détenue par l'homme d'affaires malaisien cherche à se rapprocher des structures établies. Si ses performances en piste n'ont, pour l'heure, pas rencontrées le succès immédiat, elle est tout de même parvenue à sécuriser les précieux droits télévisés liés à la dizième place du championnat 2010 et semble en bonne voie pour faire de même en 2011.

Elle tente donc de mettre en place les infrastructures nécessaires pour assurer son développement, chose qu'elle fait pas à pas. Elle a ainsi décidé de s'octroyer les services de deux pilotes expérimentés, Heikki Kovalainen et Jarno Trulli, qu'elle rémunère au lieu de faire venir des pilotes payants, comme ce fut le cas chez les autres nouvelles écuries.

Lors de la première année, elle devait se contenter du modeste moteur Cosworth ainsi que des transmissions peu fiables de chez X-Trac. Pour 2011, elle a donc décidé de s'octroyer les services de puissances établies sur le marché avec le moteur français et les boites de vitesses mises au point par Red Bull. L'écurie va connaitre une nouvelle progression en 2012, grâce à l'arrivée du KERS sur ses monoplaces. Cet équipement technique permet de dégager de la puissance supplémentaire pendant six secondes par tour, ce qui doit favoriser les dépassements, comme l'explique Tony Fernandes  : "En plus du bénéfice de l’expérience de cette première année passée avec Renault et Red Bull Technology, nous aurons le bénéfice du KERS dès l’année prochaine, ce qui représentera un développement très significatif pour notre écurie. Nous avons fait de notre mieux cette saison, mais sans KERS nous étions systématiquement désavantagés vis-à-vis des écuries devant nous. Bénéficier du KERS sera un élément déterminant pour rattraper et se battre au sein du peloton."

Pour Renault et Red Bull, cela va donc permettre de péréniser les relations avec la jeune écurie tout en fournissant une base de développement supplémentaire pour obtenir des données sur le fonctionnement de ces éléments techniques dans des contextes différents. Christian Horner, le team principal de l'écurie championne du monde explique ce partenariat et le met dans la perspective du joint venture récemment lancé avec son motoriste : "Nous sommes très heureux de l’extension du partenariat entre Red Bull Technology et Team Lotus, qui utilise déjà notre boîte de vitesse et de pouvoir y ajouter la fourniture de KERS à partir de 2012. Ce nouvel accord est une mise en application immédiate de la joint-venture entre Renault Sport F1 et Red Bull Technology, qui continuera de grandir dans les mois qui viennent. Nous espérons que cette annonce permettra à Team Lotus de consolider les progrès impressionnants accomplis cette année."

Si l'accord annoncé aujourd'hui prévoit que la collaboration aura lieu jusqu'à l'issue de 2013, l'ensemble des partenaires envisagent le changement de réglementation technique des moteurs (avec le passage au V6 turbo) et semble indiquer que ce partenariat ira au-delà de la date fixée actuellement, comme le laisse transparaitre Jean-François Caubet, le directeur général de Renault Sport F1 : "Notre expérience plus approfondie du système KERS viendra soutenir le développement des systèmes de récupération d’énergie qui seront introduits dans les futurs règlements moteur."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article