Team Lotus et Lotus Renault GP conservent leur nom à l'issue du procès

Publié le par Matthieu Piccon

Lotus - logo Team LotusTout ça pour ça ? Après des mois de batailles médiatico-judiciaire, Team Lotus et Lotus Renault GP repartent dos à dos puisque la justice britannique autorise les deux écuries à conserver leur nom actuel. Mais les deux équipes conservent leur stratégie : chacune se considère comme vainqueur à l'issue de ce procès...

Mais comme souvent, il y a une partie qui l'emporte davantage que l'autre. Ainsi Group Lotus va recevoir des dommages et intérêts puisque la Haute Cour de Londres a estimé que 1Malaysia Racing Team avait enfreint l'accord de licence accordée l'an passé pour qu'elle s'inscrive sous le nom Lotus Racing.

Un autre aspect du jugement précise que l'utilisation de la marque Lotus pour des véhicules est reservée à Group Lotus. Néanmoins, Tony Fernandes s'est porté acquéreur du constructeur Caterham et compte l'associer à son écurie de Formule Un, comme il le déclare dans un communiqué diffusé par son écurie : "Nous voulions développer une relation de longue durée avec Group Lotus et les aider à vendre plus de voitures partout dans le monde. Maintenant, nous sommes ravis de pouvoir nous concentrer sur le succès de Caterham Cars sur la route et  de Team Lotus sur la piste. Ce sont deux marques très intéressantes et leur développement à venir, en les rassemblant sous la marque-parapluie Caterham Team Lotus, va nous permettre d'introduire de nouvelles voitures Caterham et toute une gamme de nouvelles marques Team Lotus partout dans le monde."

Pourtant, le juge Peter Smith a indiqué que les marques déposées Team Lotus Ventures Limited étaient révoquées puisqu'elles n'étaient pas utilisées. Si Team Lotus reçoit donc l'autorisation de toujours courir sous ce nom, seule l'écurie soutenue par Group Lotus a le droit de se présenter sous le seul nom de Lotus. Cela signifie que Team Lotus va nécessairement devoir toujours faire référence à "Team Lotus" mais ne peut pas dire ou écrire simplement "Lotus". La confusion entre les deux entités ne sera donc pas levée, ce qui va pousser Group Lotus à interjecter appel.

La bataille judiciaire n'est pas terminée, comme le déclare Sarah Price, la responsable juridique de Group Lotus : "La dispute actuelle avec Team Lotus et les autres entreprises associées a été une source de grands soucis pour tout le monde chez Group Lotus. Malgré le jugement détaillé, il reste des problèmes qui nécessitent clarification et nous voulons toujours obtenir cette clarté plus que nécessaire pour tous les fans de la marque Lotus. Nous les remercions du fond du coeur de leur soutien. La décision de faire appel n'a pas été prise à la légère."

Une chose qui aura au moins été tranchée définitivement est l'autorisation accordée à Lotus Renault GP de conserver la livrée noir-or, qui avait pourtant été utilisée par Team Lotus lorsque l'écurie de F1 et le constructeur automobile ne faisait qu'un.

Publié dans Caterham, Lotus

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article